Dictionnaire touareg – français/CH

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par André Basset, Imprimerie nationale de France (p. 120-137).
◄  B
D   ►

CH 

echch sm. (s. s. pl.) ‖ chèvre ; bouc ; brebis ; mouton ‖ mot enfantin.

echch ‖ v. oult.

ich ‖ v. s (es, is, ich) ; i (é).

ⵛⴱⴱ chebîbi ⵛⴱⴱⵉ sm. (pl. chebîbîten ⵛⴱⴱⵜⵏ) ‖ nom d’une petit oiseau à tête grise et à corps brun rougeâtre ‖ v. ⵏⴳⵔⵎⵉ ăṅgermei.

ⵛⴱⴾ echcheboûk ⵛⴱⴾ ✳ sm. (pl. echcheboûken ⵛⴱⴾⵏ) ‖ fait de vouloir faire ce dont on n’est pas capable ‖ p. ext. « désir impuissant ; désir ; présomption ; fatuité ; respect de soi ». Se prend tantôt en mauvaise part, tantôt en bonne, tantôt dans un sens qui n’est ni défavorable ni favorable ‖ peu us.

ⵛⴱⴾ echchebket ⵛⴱⴾⵜ ✳ sf. (pl. echchebketîn ⵛⴱⴾⵜⵏ) ‖ filet ‖ se dit de filets de toute nature, de toute dimension, et destinés à tout usage ‖ peu us.

echchekbet ⵛⴾⴱⵜ sf. (pl. echchekbetîn ⵛⴾⴱⵜⵏ) ‖ m. s. q. le pr.

ⵛⴱⵔ echchebâret ⵛⴱⵔⵜ ✳ sf. (pl. echchebâretîn ⵛⴱⵔⵜⵏ) ‖ créneau (meurtrière) ‖ peu us.

ⵛⵛ echchach ⵛⵛ ✳ sm. (pl. echchachen ⵛⵛⵏ) ‖ mousseline ‖ se dit de la mousseline de toute couleur ‖ lorsqu’on se sert du mot echchach sans indication de couleur, il sign. hab. « mousseline blanche ».

ⵛⵛ echch ich ‖ v. oult ; i (é).

ⵛⵛⵎ chouchem ‖ v. ⵛⵎ echchem.

ⵛⴷⴷ chedded ⵛⴷⴷ ✳ vn. prim. ; conj. 99 « bereġ » ; (ichchĕdded, iechchêdded, éd iechchedded, our ichchedded) ‖ faire tous ses efforts (faire tout son possible) (le suj. étant une p.) ‖ p. ext. « faire faire tous ses efforts (act.) » ‖ p. ext. « faire effort (en tourmentant) (tourmenter) » ‖ d. le s. « faire tous ses efforts » est syn. de jouhed ‖ le mot d’origine touaregue hab. empl. pour exprimer « faire tous ses efforts » et « tourmenter » est ases « faire effort sur » et p. ext. « faire effort sur (en tourmentant) (tourmenter) » ‖ peu us.

mechedded ⵎⵛⴷⴷ vn. f. 2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imchedded, iemîchedded, éd imchedded, our imchedded) ‖ faire tous ses efforts ensemble ‖ p. ext. « faire effort ensemble (en se tourmentant réc. l’un l’autre, ou l’un tourmentant l’autre, ou l’un étant tourmenté par l’autre) ».

mecheddad ⵎⵛⴷⴷ vn. f. 2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imcheddad, iemîcheddad, éd imcheddad, our imcheddad) ‖ m. s. q. le pr.

tâcheddâd ⵜⵛⴷⴷ vn. f. 7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (itâcheddâd, our itecheddid) ‖ faire hab. tous ses efforts ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

tîmcheddîd ⵜⵎⵛⴷⴷ vn. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmcheddîd, our itemcheddid) ‖ faire hab. tous ses efforts ensemble ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2.

tîmcheddâd ⵜⵎⵛⴷⴷ vn. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmcheddâd, our itemcheddad) ‖ m. s. q. le pr.

ăchedded ⵛⴷⴷ sm. nv. prim. ; φ (pl. icheddîden ⵛⴷⴷⵏ), daṛ cheddîden ‖ fait de faire tous ses efforts ‖ a t. les s. c. à c. du prim. ‖ sign. aussi « effort ».

ămchedded ⵎⵛⴷⴷ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imcheddîden ⵎⵛⴷⴷⵏ), daṛ ĕmcheddîden ‖ fait de faire tous ses efforts ensemble ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2.

ămcheddad ⵎⵛⴷⴷ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imcheddâden ⵎⵛⴷⴷⵏ), daṛ ĕmcheddâden ‖ m. s. q. le pr.

ⵛⴹ echcheḍ ‖ v. ⵂⴹ echcheḍ.

ⵛⴼ choufet (Ta. 2) ⵛⴼⵜ vn. prim. ; conj. 97 « doubet (Ta. 2) » ; (iechchoŭfet, iechchoûfet, éd ichchoufet, our iechchoufet) ‖ être idiot (être au dernier degré de l’imbécilité).

ăchâfou ⵛⴼⵓ sm. nv. prim. ; φ (pl. ichoûfoûten ⵛⴼⵜⵏ), daṛ choûfoûten ‖ fait d’être idiot ‖ sign. aussi « idiotisme ».

ⵛⴼ echchef ⵛⴼ va. prim. ; conj. 27 « eddel » ; (iechchĕf, ichchâf, éd ichchef, our ichchif) ‖ avorter de (mettre au jour avant terme et mort) (le suj. étant une femme) ‖ a aussi le s. pas. « être mis au jour avant terme et mort » ‖ ne peut avoir pour suj. qu’une femme ; « avorter de », ayant pour suj. la femelle d’un quadrupède, s’exprime par enḍou « jeter ».

chouchef ⵛⵛⴼ va. f. 1 ; conj. 163 « soudel » ; ρ (iechchoŭchef, iechchoûchef, éd ichouchef, our iechchouchef) ‖ faire avorter de ‖ se c. av. 2 acc.

tâchchef ⵜⵛⴼ va. f. 6 ; conj. 226 « tâddel » ; (itâchchef, our itechchef) ‖ avorter hab. de ‖ a aussi le s. pas.

choûchoûf ⵛⵛⴼ va. f. 1.18 ; conj. 260 « toûksâḍ » ; (ichoûchoûf, our ichouchouf) ‖ faire hab. avorter de ‖ se c. av. 2 acc.

oûchoûf ⵛⴼ sm. nv. prim. ; (pl. oûchoûfen ⵛⴼⵏ) ‖ fait d’avorter de ‖ a aussi le s. pas. « fait d’être mis au jour avant terme et mort » ‖ sign. aussi « avortement ».

é̆chchaf ⵛⴼ sm. nv. prim. ; (pl. é̆chchâfen ⵛⴼⵏ) ‖ m. s. q. le pr. ‖ moins us. que le pr.

ăchoûchef ⵛⵛⴼ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. ichoûchoûfen ⵛⵛⴼⵏ), daṛ choûchoûfen ‖ fait de faire avorter de.

ⵛⴼⵍ chefellet (Ta. 2) ‖ v. ⴼⵍ afella.

ⵛⴳⴷⴷ ăchougadid ⵛⴳⴷⴷ sm. φ (pl. ichougadîden ⵛⴳⴷⴷⵏ ; fs. tăchougadit ⵜⵛⴳⴷⵜ ; fp. tichougadîdîn ⵜⵛⴳⴷⴷⵏ), daṛ chougadîden, daṛ tchougadîdîn ‖ plastron (hom. faible d’intelligence qui se croit important et à qui on laisse croire qu’il l’est, tout en se moquant de lui et en faisant de loui un jouet et un objet habituel de plaisanteries).

ⵛⵂⴷ chehed ⵛⵂⴷ ✳ vn. f. 1 ; conj. 113 « sebeḍ » ; ρ (ichhed, iechîhed, éd ichehed, our ichhed) ‖ faire la profession de foi islamique (réciter la formule « la ilah il allah Moḥammed resoul allah »).

châhâd ⵛⵂⴷ vn. f. 1.7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (ichâhâd, our ichehid) ‖ faire hab. la profession de foi islamique.

achhed ⵛⵂⴷ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. ichhîden ⵛⵂⴷⵏ), daṛ ĕchhed (ăchhed), daṛ ĕchhîden ‖ fait de faire la profession de foi islamique ‖ sign. aussi « profession de foi islamique (formule « la ilah il allah Moḥammed resoul allah ») » ‖ oua n ĕchhed « celui de la profession de foi » sign. qlqf. « index (doigt voisin du pouce) » ; d. ce s., est syn. de oua n ătaraġ.

chehîd ⵛⵂⴷ sm. (pl. chehîden ⵛⵂⴷⵏ) ‖ guerre sainte (guerre faite par des musulmans contre des non-musulmans) ‖ p. ext. « guerre (qlconque) ; combat (qlconque) » ‖ fig. « travail ardu (qlconque) » ‖ d. le s. « guerre sainte », est syn. d’eljihad.

ⵛⵉⴹ achieḍ ⵛⵉⴹ ✳ vn. prim. ; conj. 28 « eliĕm » ; (ichiĕḍ, ichiâḍ, éd ichiĕḍ, our ichiiḍ) ‖ être en excédent ‖ peut av. pour suj. des p., des an., ou des ch. ‖ le mot d’origine touaregue hab. empl. pour exprimer « être en excédent » est aki « passer » empl. d. le s. « dépasser ; excéder ; être de trop » ‖ peu us.

ăchaiaḍ ⵛⵉⴹ sm. nv. prim. ; φ (pl. ichéâḍen ⵛⵉⴹⵏ), daṛ chéâḍen ‖ fait d’être en excédent ‖ p. ext. « excédent (ce qui est en excédent) ».

ⵛⴾ echchek ⵛⴾ ✳ va. prim. ; conj. 27 « eddel » ; (iechchĕk, ichechâk, éd ichchek, our ichchik) ‖ être dans le doute sur (avoir des doutes au sujet de) ‖ peut avoir pour rég. dir. des p., des an. ou des ch. ‖ p. ext. « soupçonner (pris en bonne ou en mauvaise part) » ‖ le mot d’origine touaregue hab. empl. pour exprimer « être dans le doute sur » et « soupçonner » est oudou « penser », qui sign. p. ext. « être dans le doute sur ; soupçonner ».

nemechchek ⵏⵎⵛⴾ vn. f. 2bis ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inmechchek, ienîmechchek, éd inmechchek, our inmechchek) ‖ être dans le doute réc. l’un sur l’autre ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

nemechchak ⵏⵎⵛⴾ vn. f. 2bis ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inmechchak, ienîmechchak, éd inmechchak, our inmechchak) ‖ m. s. q. le pr.

tâchchek ⵜⵛⴾ va. f. 6 ; conj. 226 « tâddel » ; (itâchchek, our itechchek) ‖ être hab. dans le doute sur ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

tînmechchîk ⵜⵏⵎⵛⴾ vn. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmechchîk, our itenmechchîk) ‖ être hab. dans le doute réc. l’un sur l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2bis.

tînmechchâk ⵜⵏⵎⵛⴾ vn. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmechchâk, our itenmechchâk) ‖ m. s. q. le pr.

echchek ⵛⴾ sm. nv. prim. ; (pl. echcheken ⵛⴾⵏ) ‖ fait d’être dans le doute sur ‖ a t. les s. c. à c. du prim. ‖ sign. aussi « doute ; soupçon » ‖ se dit de tous doutes, incertitudes, soupçons favorables ou difavorables ‖ d. le s. « doute » est syn. de mihi « doute (incertitude) » ; d. le s. « soupçon » est syn. de toûrda empl. d. ce s.

ănmechchek ⵏⵎⵛⴾ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmechchîken ⵏⵎⵛⴾⵏ), daṛ ĕnmechchîken ‖ fait d’être dans le doute réc. l’un sur l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2bis.

ănmechchak ⵏⵎⵛⴾ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmechchâken ⵏⵎⵛⴾⵏ), daṛ ĕnmechchâken ‖ m. s. q. le pr.

ămâchak ⵎⵛⴾ sm. n. d’é. prim. ; φ (pl. imâchchâken ⵎⵛⴾⵏ ; fs. tămâchchak ⵜⵎⵛⴾ ; fp. timâchchâkîn ⵜⵎⵛⴾⵏ), daṛ mâchchâken, daṛ tmâchchâkîn ‖ hom. soupçonneux.

ⵛⴾ echkou ⵛⴾⵓ ✳ va. prim. ; conj. 14 « emdou » ; ω (ichkă, ichkâ, éd ichkou, our ichké) ‖ réclamer contre ‖ peut avoir pour rég. dir. des p., des an., ou des ch. ‖ peu us.

techăkout ⵜⵛⴾⵜ sf. nv. prim. ; φ (pl. tichăkoûtîn ⵜⵛⴾⵜⵏ), daṛ tchăkoûtîn ‖ fait de réclamer contre ‖ sign. aussi « réclamation ».

ⵛⴾ achek ⵛⴾ sm. φ (pl. ichkân ⵛⴾⵏ), daṛ ĕchek (ăchek), daṛ é̆chkân (ichkân) ‖ végétal ; plante ; arbre ‖ se dit de tous les végétaux, depuis la mousse jusqu’aux plus grands arbres ‖ p. ext. le pl. ichkân sign. souvent « herbe (fraîche et tendre) ; légumes ; feuilles de thé ». Ichkân est le terme le plus us. pour signifier herbe, légumes, et thé ; v. ⴾⵙ eksou, akasa ‖ p. ext. le sing. achek sign. qlqf. « éruption (produite par la variole, la petite vérole volante, la rougeole, la syphilis) » ; d. ce s. il ne s’empl. pas au plur. ‖ p. ext. le s. achek sign. « maladie particulière (hab. bénigne, consistant en une fièvre accompagnée d’une légère enflure de tout le corps) » ‖ ichkân n ămâdel « herbe de mâchoire » sign. « herbe tendre et fraîche (d’espèce qlconque) très bonne pour la nourriture des an. » ‖ achek en toûdadîn « plante de femelles de mouflon » sign. « plante (d’espèce qlconque) située dans un lieu très difficile à atteindre (tel que les mouflons seuls peuvent l’atteindre) ».

ⵛⴾ tachkat ⵜⵛⴾⵜ sf. φ (n. d’u. et col.) (pl. de div. ou p. n. tichkâtîn ⵜⵛⴾⵜⵏ), daṛ tĕchkat (tăchkat), daṛ tĕchkâtîn ‖ nom d’une plante persistante (ar. « sellak̤a »).

ⵛⴾ ăchekka ⵛⴾⴰ (Ăd., Ioul.) sm. (s. s. pl.) ‖ demain ‖ non us. dans l’Ăh.

ⵛⴾⴱ echchekbet ‖ v. ⵛⴱⴾ echchebket.

ⵛⴾⵛ echchakouch ⵛⴾⵛ ✳ sm. (pl. echchakoûchen ⵛⴾⵛⵏ) ‖ tourne-vis.

ⵛⴾⵍⵎ ăchekaloûm ⵛⴾⵍⵎ sm. φ (col. s. n. d’u.) (pl. de div. ichekaloûmen ⵛⴾⵍⵎⵏ), daṛ chekaloûmen ‖ menues ordures (se trouvant sur le sol) ‖ se dit des menues ordures, telles que poussière, brindilles, petites malpropretés se distinguant à peine, comme ce qui on balaie chaque matin sur le sol d’une tente ou d’une chambre.

ⵛⴾⵓ echchekoua ⵛⴾⵓⴰ ✳ sm. (pl. echchekouâten ⵛⴾⵓⵜⵏ) ‖ sac en peau (de forme allongée et particulière, servant de sac de voyage aux hom.) ‖ l’echchekoua a la même forme et le même usage que l’ăbaoun et de taṛrek ‖ v. ⴱⵓⵏ ăbaoun ; ⴶⵔ ăġera.

techchekouat ⵜⵛⴾⵓⵜ sf. (pl. techchekouâtîn ⵜⵛⴾⵓⵜⵏ) ‖ petit sac en peau (de forme qlconque, servant aux h. et aux f. à mettre les menus objets) ‖ se dit des sacs en peau de toute forme, depuis les plus petits jusqu’à ceux qui ont 0m,50c à 0m,60c de long, qu’ils soient faits d’une seule peau ou de plusieurs morceaux de peau. La techchekouat sert à mettre les menus objets et les menues provisions ; on n’y met jamais de liquide.

ⵛⴾⵔ tăchekerout ⵜⵛⴾⵔⵜ sf. φ (n. d’u. et col.) (pl. de div. ou p. n. tichekeroûtîn ⵜⵛⴾⵔⵜⵏ), daṛ tchekeroûtîn ‖ nom d’une plante non persistane.

ⵛⴾⵔⵛ ăchekrech ‖ v. ⴾⵔⵂ ekreh.

ⵛⴾⵔⵛⴾⵔ chekercheker ⵛⴾⵔⵛⴾⵔ vn. prim. ; conj. 42 « lekeslekes » ; (ichkercheker, iechîkercheker, éd ichkercheker, our ichkercheker) ‖ trottiner (du trottinement spécial aux chèvres) ‖ se dit propr. des chèvres, et p. ext. des p. et des an. qui ont une manière de marcher ressemblant au trottinement des chèvres ‖ v. ⵂⵍ ahel « courir ».

tîchkerchekîr ⵜⵛⴾⵔⵛⴾⵔ vn. f. 13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîchkerchekîr, our itechkerchekir) ‖ trottiner hab. (d. le s. ci. d.).

ăchkercheker ⵛⴾⵔⵛⴾⵔ sm. nv. prim. ; φ (pl. ichkerchekîren ⵛⴾⵔⵛⴾⵔⵏ), daṛ ĕchkerchekîren ‖ fait de trottiner (d. le s. ci. d.) ‖ sign. aussi « trottinement (spécial aux chèvres) ».

ⵛⴾⵔⵏⵛ chakkernach ⵛⴾⵔⵏⵛ (dial. Berb. séd. Ṛ. et Ġ.) sm. (s. s. pl.) ‖ coqueluche ‖ syn. de k̤iṭ (Ăh.) ‖ non us. dans l’Ăh.

ⵛⵈ techoḳḳit ⵜⵛⵈⵜ ✳ sf. φ (pl. tichoḳḳîtîn ⵜⵛⵈⵜⵏ), daṛ tchoḳḳîtîn ‖ cotonnade commune de couleur unie de fabrication européenne ‖ se dit de toute cotonnade commune, écrue, ou de teinte unie qlconque, de fabrication européenne. Le mak̤moûdi « percale blanche » n’est pas considéré com. de la techoḳḳit, quand techoḳḳit est empl. dans son s. pr. ‖ syn. de mâlṭé ‖ p. ext. « cotonnade de couleur unie de fabrication européenne (de qualité qlconque et de teinte qlconque, sans en excepter la percale blanche) ». D. ce s., techoḳḳit exprime toutes les étoffes comprises sous les 2 noms de mâlṭé et de mak̤moûdi ‖ peu us.

ⵛⵆ echchik̤ ⵛⵆ ✳ sm. (pl. echchik̤en ⵛⵆⵏ) ‖ saint (personnage vénéré pour sa sainteté, vivant ou mort) ; supérieur religieux ; professeur ; maître d’école.

ⵛⵆⵓ chek̤eou ⵛⵆⵓ va. prim. ; conj. 99 « bereġ » ; (ichchĕk̤eou, iechchîk̤eou, éd iechchek̤eou, our ichchek̤eou) ‖ jeter un sort à (faire un maléfice contre) ‖ sert à exprimer tous les sorts qu’on jette, qlq. soit le but qu’on se propose en les jetant, qu’on les jette pour faire aimer, faire haïre, nuire, faire mourir, etc. ‖ syn. de keleou ‖ diffère un peu de debber « faire un sortilège [à qlq’un pour qlq. ch.] », bien que souv. le s. des 2 verbes reviennent au même.

tâchek̤âou ⵜⵛⵆⵓ va. f. 7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (itâchek̤âou, our itechek̤iou) ‖ jeter hab. un sort à.

achk̤ou ⵛⵆⵓ sm. nv. prim. ; φ (pl. ichk̤iouen ⵛⵆⵓⵏ), daṛ ĕchk̤ou (ăchk̤ou), daṛ ĕchk̤iouen ‖ fait de jeter un sort à.

émechchek̤eou ⵎⵛⵆⵓ sm. n. d’é. prim. ; φ (pl. imechchek̤eouen ⵎⵛⵆⵓⵏ ; fs. témechchek̤eout ⵜⵎⵛⵆⵓⵜ ; fp. timechchek̤eouîn ⵜⵎⵛⵆⵓⵏ), daṛ ămechchek̤eou (ĕmechchek̤eou), daṛ mechchek̤eouen, daṛ tămechchek̤eout (tĕmechchek̤eout), daṛ tmechchek̤eouîn ‖ sorcier (faiseur de maléfices) ‖ syn. d’émekkeleou.

échek̤eou ⵛⵆⵓ sm. φ (pl. ichek̤eouen ⵛⵆⵓⵏ), daṛ ăchek̤eou (ĕchek̤eou), daṛ chek̤eouen ‖ sortilège (maléfice) ‖ syn. d’ékeleou empl. d. le s. « sortilège ». N’a pas le s. « poison » qu’a qlqf. ékeleou ‖ syn. d’eddebâra empl. d. le s. « sortilège ».

ⵛⵍ é̆chchîl ⵛⵍ sm. (pl. é̆chchîlen ⵛⵍⵏ) ‖ nécessité (contrainte ; besoin extrême) ‖ la p., l’an., ou la ch. auxquels est imposé une nécessité, une contrainte, se mettent au datif ; s’ils sont représentés par un pron. affixe, celui-ci est le pr. af. rég. ind. des verbes ; (ex. é̆chchîl i ḍiḍîn éd egelnet ⁒ nécessité aux fem. elles partiront (nécessité pour les femmes, elles partiront ; de force, les fem. partiront) = é̆chchîl âsnet éd egelnet ⁒ nécessité à elles elles partiront (nécessité pour elles, elles partiront ; de force, les fem. partiront)). La p., l’an., ou la ch. dont la nécessité, le besoin extrême se fait sentir, se mettent au génitif ; s’ils sont représentés par un pron. affixe, celui-ci est le pr. af. dép. des n. ; (ex. é̆chchîl n ĕmis a hi iġrĕouen ⁒ la nécessité d’un chameau ce qui m’ayant trouvé (c’est le besoin extrême d’un chameau que je ressens) = ăsîkel en Tăouat, iéouĕḍ i é̆chchîl ennît ⁒ le voyage du Touat, m’a atteint sa nécessité (le voyage du Touat, je suis dans la nécessité de le faire)) ‖ é̆chchîl se dit de toutes les p., an., ch., auxquels est imposée une nécessité morale ou matérielle, ou dont on a un besoin extrême ‖ suivi du dat., peut souv. se traduire par « de force pour ; par force pour » ‖ p. ext. « pauverté extrême » ‖ é̆chchîl âs « de force pour lui » est un nom donné à la 1ère nuit du mois lunaire ; on peut le traduire par « 1ère nuit du mois lunaire ».

houchchel ⵂⵛⵍ vn. prim. ; conj. 5 « bouis » ; (iehoŭchchel, iehoûchchel, éd ihouchchel, our iehouchchel) ‖ être nécessité (être contraint ; être dans un besoin extrême) ‖ peut avoir pour rég. ind. toutes les p., an., ch., au sujet desquelles le suj. éprouve une contrainte morale ou matérielle, ou dont il a un besoin extrême ‖ p. ext. « être dans une pauverté extrême ».

zehhechchel ⵣⵂⵛⵍ va. f. 1 ; conj. 122 « seddekkel » ; (izhechchel, iezîhechchel, éd izehhechchel, our izhechchel) ‖ contraindre.

mehechchel ⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imhechchel, iemîhechchel, éd imhechchel, our imhechchel) ‖ être nécessité l’un à l’autre (être lié par la nécessité [à une p., un an., une ch., un acte]) ‖ se dit d’une p., d’un an., d’une ch. auxquels on est lié par une nécessité, une contrainte, un besoin extrême, d’un acte auquel on est obligé par nécessité, contrainte ou besoin.

mehechchal ⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imhechchal, iemîhechchal, éd imhechchal, our imhechchal) ‖ m. s. q. le pr.

nemehechchel ⵏⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2bis ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inmhechchel, ienîmehechchel, éd inmhechchel, our inmhechchel) ‖ m. s. q. le pr.

nemehechchal ⵏⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2bis ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inmhechchal, ienîmehechchal, éd inmhechchal, our inmhechchal) ‖ m. s. q. le pr.

mezehechchel ⵎⵣⵂⵛⵍ vn. f. 1.2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imzehechchel, iemîzehechchel, éd imzehechchel, our imzehechchel) ‖ se contraindre réc. l’un l’autre ‖ se dit de p. qui se contraignent réc. à des actes qlconques.

mezehechchal ⵎⵣⵂⵛⵍ vn. f. 1.2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imzehechchal, iemîzehechchal, éd imzehechchal, our imzehechchal) ‖ m. s. q. le pr.

tîhechchoûl ⵜⵂⵛⵍ vn. f. 13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîhechchoûl, our itehechchoul) ‖ être hab. nécessité (d. le s. ci. d.) ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

zâhechchâl ⵣⵂⵛⵍ va. f. 1.7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (izâhechchâl, our izehechchil) ‖ contraindre hab.

tîmhechchîl ⵜⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmhechehîl, our itemhechehil) ‖ être hab. nécessité l’un à l’autre (d. le s. ci. d.).

tîmhechchâl ⵜⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmhechehâl, our itemhechehal) ‖ m. s. q. le pr.

tînmehechchîl ⵜⵏⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmehechehîl, our itenmehechehil) ‖ m. s. q. le pr.

tînmehechchâl ⵜⵏⵎⵂⵛⵍ vn. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmehechehâl, our itenmehechehal) ‖ m. s. q. le pr.

tîmzehechchîl ⵜⵎⵣⵂⵛⵍ vn. f. 1.2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmzehechchîl, our itemzehechchil) ‖ se contraindre hab. réc. l’un l’autre.

tîmzehechchâl ⵜⵎⵣⵂⵛⵍ vn. f. 1.2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmzehechchâl, our itemzehechchal) ‖ m. s. q. le pr.

ăhouchchel ⵂⵛⵍ sm. nv. prim. ; (s. s. pl.) ‖ fait d’être nécessité ‖ a t. les s. c. à c. du prim. ‖ sign. aussi « nécessité (contrainte ; besoin extrême) » et « pauverté extrême ». D. ce s., est syn. d’é̆chchîl.

ăzehhechchel ⵣⵂⵛⵍ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. izehhechchîlen ⵣⵂⵛⵍⵏ), daṛ zehhechchîlen ‖ fait de contraindre.

ămhechchel ⵎⵂⵛⵍ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imhechchîlen ⵎⵂⵛⵍⵏ), daṛ ĕmhechchîlen ‖ fait d’être nécessité l’un à l’autre (d. le s. ci. d.).

ămhechchal ⵎⵂⵛⵍ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imhechchâlen ⵎⵂⵛⵍⵏ), daṛ ĕmhechchâlen ‖ m. s. q. le pr.

ănmehechchel ⵏⵎⵂⵛⵍ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmehechchîlen ⵏⵎⵂⵛⵍⵏ), daṛ ĕnmehechchîlen ‖ m. s. q. le pr.

ănmehechchal ⵏⵎⵂⵛⵍ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmehechchâlen ⵏⵎⵂⵛⵍⵏ), daṛ ĕnmehechchâlen ‖ m. s. q. le pr.

ămzehehchel ⵎⵣⵂⵛⵍ sm. nv. f. 1.2 ; φ (pl. imzehechchîlen ⵎⵣⵂⵛⵍⵏ), daṛ ĭmzehechchîlen ‖ fait de se contraindre réc. l’un l’autre.

ămzehehchal ⵎⵣⵂⵛⵍ sm. nv. f. 1.2 ; φ (pl. imzehechchâlen ⵎⵣⵂⵛⵍⵏ), daṛ ĭmzehechchâlen ‖ m. s. q. le pr.

émehechchel ⵎⵂⵛⵍ sm. n. d’é. prim. ; φ (pl. imehouchchâl ⵎⵂⵛⵍ ; fs. témehechchelt ⵜⵎⵂⵛⵍ⵿ⵜ ; fp. timehouchchâl ⵜⵎⵂⵛⵍ), daṛ ămehechchel (ĕmehechchel), daṛ mehouchchâl, daṛ tămehechchelt (tĕmehechchelt), daṛ tmehouchchâl ‖ nécessiteux (hom. dans une pauverté extrême).

ăzehhechchal ⵣⵂⵛⵍ sm. n. d’é. f. 1 ; φ (pl. izehhechchâlen ⵣⵂⵛⵍⵏ ; fs. tăzehhechchalt ⵜⵣⵂⵛⵍ⵿ⵜ ; fp. tizehhechchâlîn ⵜⵣⵂⵛⵍⵏ), daṛ zehhechchâlen, daṛ zehhechchâlîn ‖ hom. qui contraint [qlq’un à qlq. ch.] ; h. qui a l’hab. d’user de contrainte envers les gens ‖ p. ext. « h. violent (h. qui emploie la force et la violence à tout sujet et sans utilité) ».

ⵛⵍ âchchel ⵛⵍ sm. (pl. âchchelen ⵛⵍⵏ) ‖ serpent (d’espèce et de dimension qlconques).

tâchchelt ⵜⵛⵍ⵿ⵜ sf. (pl. tâchchelîn ⵜⵛⵍⵏ) ‖ vipère.

ⵛⵍⵗ émechelleṛ ⵎⵛⵍⵗ sm. φ (pl. imechelleṛen ⵎⵛⵍⵗⵏ ; fs. témechelleḳ ⵜⵎⵛⵍⵈ ; fp. timechelleṛîn ⵜⵎⵛⵍⵗⵏ), daṛ ămechelleṛ (ĕmechelleṛ), daṛ mechelleṛen, daṛ tămechelleḳ (tĕmechelleḳ), daṛ tmechelleṛîn ‖ nom d’une sorte de reptiles (venimeux, ressemblant à la scinque) ‖ extérieurement, l’émechelleṛ est si semblable à la tăhellemoit « scinque » qu’il est difficile de les distinguer l’un de l’autre ; ils diffèrent en ce que l’émechelleṛ mord et est venimeux, tandis que la tăhellemoit est inoffensive ‖ fig. « hom. qui se faufile partout et qui est venimeux com. un serpent (faisant partout du mal par sa langue méchante et menteuse) » ‖ peu us.

ⵛⵎ echchem ⵛⵎ vn. prim. ; conj. 27 « eddel » ; (ichchĕm, ichchâm, éd ichchem, our ichchim) ‖ valoir mieux (par une qualité qlconque) ‖ peut avoir pour suj. une p., un an., ou une ch. ‖ se dit, p. ex., de p., an., ou ch. qui valent mieux que d’autres comme bonté, beauté, jeunesse, grandeur, nombre, solidité, santé, etc. ‖ p. ext. « aller mieux (être mieux portant) » ‖ p. ext. « être nombreux » ‖ diffère d’ouf « être meilleur que », bien qu’il en soit syn. lorsqu’il sign. « valoir mieux (par une qualité qui est réellement un bien) », ainsi que lorsqu’il sign. « aller mieux » ‖ diffère de sessouiem « l’emporter sur (avoir la supériorité sur) (par suite d’une bonne qualité qlconque) », bien que, dans certains cas, les 2 verbes puissent être mis l’un pour l’autre ‖ d. le s. « être nombreux », echchem est syn. d’iġat (Ta. 4).

chouchem ⵛⵛⵎ va. f. 1 ; conj. 163 « soudel » ; ρ (iechchoŭchem, iechchoûchem, éd ichouchem, our iechchouchem) ‖ faire valoir mieux ‖ a t. les s. c. à c. du prim. ‖ p. ext. « préférer à (se c. av. 2 acc.) ». Le rég. dir. exprimant ce qu’on préfère se place avant l’autre. D. ce s., chouchem est syn. de souf et de soufou ‖ p. ext. « faire meilleure part [à … qu’à …] (n.) ». La p., l’an., ou la ch. auxquels le suj. fait meilleure part se mettent au datif ; ce qui a moins bonne part est à l’abl. et précédé de foull « sur ».

nouchchem ⵏⵛⵎ vn. f. 4 ; conj. 95 « doukkel » ; (iennoŭchchem, iennoûchchem, éd iennouchchem, our iennouchchem) ‖ valoir mieux l’un que l’autre (être inégal) (en une ch. qlconque) ‖ peut souv. se traduire par « être inégal » ou « être traité inégalement » ‖ peu us.

nehechchem ⵏⵛⵛⵎ vn. f. 1.4 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inchechchem, ienîchechchem, éd inchechchem, our inchechchem) ‖ m. s. q. le pr. ‖ plus us. q. le pr.

nechechcham ⵏⵛⵛⵎ vn. f. 1.4 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inchechcham, ienîchechcham, éd inchechcham, our inchechcham) ‖ m. s. q. le pr.

zennechchem ⵣⵏⵛⵎ va. f. 4.1 ; conj. 122 « seddekkel » ; (iznechchem, iezînechchem, éd izennechchem, our iznechchem) ‖ faire valoir mieux l’un que l’autre (rendre inégal) (en une ch. qlconque) ‖ peut souv. se traduire par « rendre inégal ; traiter inégalement » ‖ p. ext. « préférer à (se c. av. 2 acc.) ». Le rég. dir. exprimant ce qu’on préfère se place avant l’autre. D. ce s., zennechchem est syn. de chouchem, de souf et de soufou ‖ p. ext. « faire meilleure part [à … qu’à …] (n.) ». La p., l’an., ou la ch. auxquels le suj. fait meilleure part se mettent au datif ; ce qui a moins bonne part est à l’abl. et précédé de foull « sur ». D. ce s., zennechchem est syn. de chouchem.

tâchchem ⵜⵛⵎ vn. f. 6 ; conj. 226 « tâddel » ; (itâchchem, our itechchem) ‖ valoir hab. mieux ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

choûchoûm ⵛⵛⵎ va. f. 1.18 ; conj. 260 « toûksâḍ » ; (ichoûchoûm, our ichouchoum) ‖ faire hab. valoir mieux ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 1.

tînechchoûm ⵜⵏⵛⵎ vn. f. 4.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînechchoûm, our itenechchoum) ‖ valoir hab. mieux l’un que l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 4.

tînchechchîm ⵜⵏⵛⵛⵎ vn. f. 1.4.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînchechchîm, our itenchechchim) ‖ m. s. q. le pr.

tînchechchâm ⵜⵏⵛⵛⵎ vn. f. 1.4.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînchechchâm, our itenchechcham) ‖ m. s. q. le pr.

zînechchoûm ⵣⵏⵛⵎ va. f. 4.1.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (izînechchoûm, our izenechchoum) ‖ faire hab. valoir mieux l’un que l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 4.1.

oûchoûm ⵛⵎ sm. nv. prim. ; (pl. oûchoûmen ⵛⵎⵏ) ‖ fait de valoir mieux ‖ a t. les s. c. à c. du prim. ‖ p. ext. « grand nombre ».

ăchoûchem ⵛⵛⵎ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. ichoûchoûmen ⵛⵛⵎⵏ), daṛ choûchoûmen ‖ fait de faire valoir mieux ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 1. ‖ p. ext. « préférence ».

ănouchchem ⵏⵛⵎ sm. nv. f. 4 ; φ (pl. inechchoûmen ⵏⵛⵎⵏ), daṛ nechchoûmen ‖ fait de valoir mieux l’un que l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 4.

ănchechchem ⵏⵛⵛⵎ sm. nv. f. 1.4 ; φ (pl. inchechchîmen ⵏⵛⵛⵎⵏ), daṛ ĕnchechchîmen ‖ m. s. q. le pr.

ănchechcham ⵏⵛⵛⵎ sm. nv. f. 1.4 ; φ (pl. inchechchâmen ⵏⵛⵛⵎⵏ), daṛ ĕnchechchâmen ‖ m. s. q. le pr.

ăzennechchem ⵣⵏⵛⵎ sm. nv. f. 4.1 ; φ (pl. izennechchîmen ⵣⵏⵛⵎⵏ), daṛ zennechchîmen ‖ fait de valoir mieux l’un que l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 4.1.

té̆chchem ⵜⵛⵎ sf. (s. s. pl.) ‖ la plupart (la majeure partie) ‖ syn. d’ăġout empl. d. ce s.

é̆chchem ⵛⵎ sm. (s. s. pl.) ‖ m. s. q. le pr. ‖ moins us. que le pr. dans l’Ăh.

nouchmet ⵏⵛⵎⵜ sf. (s. s. pl.) ‖ syn. d’oûchoûm ‖ sign. aussi « la plupart (la majeure partie) ». D. ce s., est syn. de té̆chchem, d’é̆chchem et d’ăġout ‖ sign. aussi « la meilleure partie (la partie contenant ce qu’il y a de meilleur) ».

ⵛⵎ echchemma ⵛⵎⴰ ✳ sf. (s. s. pl.) ‖ tabac à priser.

ⵛⵎⵔ échîmer ⵛⵎⵔ (Ăd.) sm. ‖ jeune mouton (sevré et qui a pris un peu de taille, mais qui n’a pas encore toute sa taille) ‖ syn. d’ăbaġouġ (Ăh.) et d’éjêmer (Ăir) ‖ non us. dans l’Ăh.

ⵛⵏⵛⴼ ăchenchef ‖ v. ⵏⴶⴼ eṅġef.

ⵛⵏⴷⵔ echchenader ⵛⵏⴷⵔ ✳ sm. (s. s. pl.) ‖ sel ammoniac.

echchenaḍer ⵛⵏⴹⵔ sm. (s. s. pl.) ‖ m. s. q. le pr.

ⵛⵏⴹⵔ echchenaḍer ‖ v. ⵛⵏⴷⵔ echchenader.

ⵛⵏⴳⴹⴹ echchengeḍiḍ ⵛⵏ⵿ⴳⴹⴹ sm. (n. d’u. et col.) (pl. de div. ou p. n. echchengeḍîḍen ⵛⵏ⵿ⴳⴹⴹⵏ) ‖ nom d’une plante non persistante (« farsetia ramosissima Hochst » (B. T.)) ‖ syn. d’elmaroûġet.

echchengeḍeṭ ⵛⵏ⵿ⴳⴹⵟ sf. (n. d’u. et col.) (pl. de div. ou p. n. echchengeḍeṭîn ⵛⵏ⵿ⴳⴹⵟⵏ) ‖ m. s. q. le pr.

ⵛⵓ ăchaou ⵛⵓ (Ăd., Ăir) sm. ‖ corde (en laine ou en poil) ‖ syn. d’ăhelloum (Ăh.) ‖ non us. dans l’Ăh.

ⵛⵓⵛ cheououech ⵛⵓⵛ ✳ va. prim. ; conj. 99 « bereġ » ; (ichchĕououech, iechchîououech, éd iechcheououech, our ichcheououech) ‖ préoccuper (occuper fortement dans l’esprit) ‖ a aussi les s. pas. et pron. « être préoccupé » et « se préoccuper » ‖ au s. act. est syn. de seououeniiet (Ta. 1) et de seououenioun ; aux s. pas. et pron., est syn. d’oueniiet (Ta. 1) et d’ouenioun ; ces 4 verbes sont les mots d’origine touaregue hab. empl. pour exprimer les idées signifiées par cheououech ‖ peu us.

tâcheououâch ⵜⵛⵓⵛ va. f. 7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (itâcheououâch, our itecheououich) ‖ préoccuper hab. ‖ a aussi les s. pas. et pron.

ăcheououech ⵛⵓⵛ sm. nv. prim. ; φ (pl. icheououîchen ⵛⵓⵛⵏ), daṛ cheououîchen ‖ fait de préoccuper ‖ a aussi les s. pas. et pron. « fait d’être préoccupé » et « fait de se préoccuper » ‖ p. ext. « préoccupation ».

ămechcheououech ⵎⵛⵓⵛ sm. n. d’é. prim. ; φ (pl. imechcheououechen ⵎⵛⵓⵛⵏ, imechcheououâch ⵎⵛⵓⵛ ; fs. tămechcheououecht ⵜⵎⵛⵓⵛ⵿ⵜ ; fp. timechcheououechîn ⵜⵎⵛⵓⵛⵏ, timechcheououâch ⵜⵎⵛⵓⵛ), daṛ mechcheououechen, daṛ mechcheououâch, daṛ tmechcheououechîn, daṛ tmechcheououâch ‖ hom. préoccupé.

ⵛⵓⵛⵓ mechouchou ⵎⵛⵛⵓ vn. f. 2 ; conj. 45 « ġemiġemi » ; (imcheoucheou, iemîcheoucheou, éd imchouchou, our imcheoucheou) ‖ être dissipé (être gaspillé ; être dispersé en tous sens d’une manière désordonnée) ‖ peut avoir pour suj. des p., des an., ou des ch. ‖ d. le s. « être gaspillé », se dit de tout ce qui a une valeur vénale, p. ex. d’esclaves, de chameaux, de chèvres, d’argent, de blé, d’étoffes, de provisions qlconques, etc. ‖ d. le s. « être dispersé en tous sens d’une manière désordonnée », signifie une dispersion près ou loin, avec grands ou petits intervalles, temporaire et produite par une cause accidentelle. Se dit, p. ex., d’une troupe dispersée en tous sens par l’ennemi, des p. et des an. d’une caravane dispersées en tous sens par la soif, d’une tribu dispersée dans toutes les directions par la manque de pâturages, l’ennemi, les dissensions intestines, d’un troupeau dispersé en tous sens par la négligence du pasteur ou une autre cause, de linge mis à sécher dispersé en tous sens par le vent, etc. v. ⵔⵓⵉ eroui, meheroui ‖ fig., le suj. étant l’esprit, la tête, etc., « être à autre chose (être complétement distrait par d’autres pensées) ; être perdu (être dans un état de distraction extrême, d’oubli d’une foule de choses, d’incapacité de nouer 2 idées) ; être égaré (être dans un état d’égarement complet, dans l’incapacité de raisonner sainement, ne gardant qu’une lueur de raison) » ‖ fig., le suj. étant une p., « avoir l’esprit à autre chose (être complétement distrait par d’autres pensées) ; avoir la tête perdue (être dans un état de distraction extrême, d’oubli d’une foule de choses, d’incapacité de nouer 2 idées) ; avoir l’esprit égaré (avoir l’esprit dans un état d’égarement complet, avec incapacité de raisonner sainement, ne gardant qu’une lueur de raison) ».

zemmechouchou ⵣⵎⵛⵛⵓ va. f. 2.1 ; conj. 132 « seddeṛideṛi » ; (izmecheoucheou, iezîmecheoucheou, éd izemmechouchou, our izmecheoucheou) ‖ dissiper (d. le s. ci. d.) ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2.

tîmchouchou ⵜⵎⵛⵛⵓ vn. f. 2.12 ; conj. 245 « tîheḍeḍi » ; (itîmchouchou, our itemchouchou) ‖ être hab. dissipé ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2.

zîmchouchou ⵣⵎⵛⵛⵓ va. f. 2.1.12 ; conj. 245 « tîheḍeḍi » ; (izîmchouchou, our izemchouchou) ‖ dissiper hab. ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2.1.

ămchoûchou ⵎⵛⵛⵓ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imchoûchiouen ⵎⵛⵛⵓⵏ), daṛ ĕmchoûchiouen ‖ fait d’être dissipé ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2.

ăzemmechoûchou ⵣⵎⵛⵛⵓ sm. nv. f. 2.1 ; φ (pl. izemmechoûchiouen ⵣⵎⵛⵛⵓⵏ), daṛ zemmechoûchiouen ‖ fait de dissiper ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2.1.

ămechaouchaou ⵎⵛⵓⵛⵓ sm. n. d’é. f. 2 ; φ (pl. imechaouchaouen ⵎⵛⵓⵛⵓⵏ ; fs. tămechaouchaout ⵜⵎⵛⵓⵛⵓⵜ ; fp. timechaouchaouîn ⵜⵎⵛⵓⵛⵓⵏ), daṛ mechaouchaouen, daṛ tmechaouchaouîn ‖ hom. qui a l’esprit égaré (h. qui a l’esprit dans un état d’égarement complet, avec incapacité de raisonner sainement, et qui n’a qu’une lueur de raison).

mecheouchaou ⵎⵛⵓⵛⵓ vn. f. 2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imcheouchaou, iemîcheouchaou, éd imcheouchaou, our imcheouchaou) ‖ syn. de mechouchou ‖ peu us.

zemmecheouchaou ⵣⵎⵛⵓⵛⵓ va. f. 2.1 ; conj. 122 « seddekkel » ; (izmecheouchaou, iezîmecheouchaou, éd izemmecheouchaou, our izmecheouchaou) ‖ syn. de zemmechouchou.

tîmcheouchâou ⵜⵎⵛⵓⵛⵓ vn. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmcheouchâou, our itemcheouchaou) ‖ syn. de tîmchouchou.

zîmcheouchâou ⵣⵎⵛⵓⵛⵓ va. f. 2.1.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (izîmcheouchâou, our izemcheouchaou) ‖ syn. de zîmchouchou.

ăzemmecheouchaou ⵎⵛⵓⵛⵓ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. izemmecheouchaouen ⵣⵎⵛⵓⵛⵓⵏ), daṛ zemmecheouchaouen ‖ syn. d’ăzemmechoûchou.

ⵛⵓⵔ chaouer ⵛⵓⵔ ✳ va. prim. ; conj. 61 « haouel » ; (ieché̆ouer, iechîouer, éd ichaouer, our iechéouer) ‖ consulter ‖ le mot d’origine touaregue hab. empl. pour exprimer « consulter » est sesten « questionner » ‖ peu us.

mechaouer ⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imchaouer, iemîchaouer, éd imchaouer, our imchaouer) ‖ se consulter réc. l’un l’autre.

nemechaouer ⵏⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2bis ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inmechaouer, ienîmechaouer, éd inmechaouer, our inmechaouer) ‖ m. s. q. le pr.

touechaouer ⵜⵓⵛⵓⵔ vn. f. 3 ; conj. 190 « touksen » ; (ittouechaouer, ietîouechaouer, éd iettouechaouer, our ittouechaouer) ‖ être consulté.

tâchâouâr ⵜⵛⵓⵔ va. f. 9 ; conj. 236 « tâhâouâl » ; (itâchâouâr, our itechiouir) ‖ consulter hab.

tîmchaouâr ⵜⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmchaouâr, our itemchaouar) ‖ se consulter hab. réc. l’un l’autre.

tînmechaouâr ⵜⵏⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmechaouâr, our itenmechaouar) ‖ m. s. q. le pr.

tîtouechaouâr ⵜⵜⵓⵛⵓⵔ vn. f. 3.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîtouechaouâr, our itetouechaouar) ‖ être hab. consulté.

chiour ⵛⵓⵔ va. prim. ; conj. 38 « chiour » ; (ieché̆ouer, iechêouer, éd ichiour, our iechéouer) ‖ syn. de chaouer.

mechiour ⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2 ; conj. 51 « keriri » ; (imchaouer, iemîchaouer, éd imchiour, our imchaouer) ‖ syn. de mechaouer.

nemechiour ⵏⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2bis ; conj. 189 « nemechiour » ; (inmechaouer, ienîmechaouer, éd inmechiour, our inmechaouer) ‖ m. s. q. le pr.

touechiour ⵜⵓⵛⵓⵔ vn. f. 3 ; conj. 198 « touechiour » ; (ittouechaouer, ietîouechaouer, éd iettouechiour, our ittouechaouer) ‖ syn. de touechaouer.

tîmchiouîr ⵜⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmchiouîr, our itemchiouar) ‖ m. s. q. le pr.

tînmechiouîr ⵜⵏⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmechiouîr, our itenmechiouir) ‖ m. s. q. le pr.

tînmechiouâr ⵜⵏⵎⵛⵓⵔ vn. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmechiouâr, our itenmechiouar) ‖ m. s. q. le pr.

tîtouechiouîr ⵜⵜⵓⵛⵓⵔ vn. f. 3.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîtouechiouîr, itetouechiouir) ‖ syn. de tîtouechaouâr.

tîtouechiouâr ⵜⵜⵓⵛⵓⵔ vn. f. 3.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîtouechiouâr, our itetouechiouar) ‖ m. s. q. le pr.

ăchiour ⵛⵓⵔ sm. nv. prim. ; φ (pl. ichiouîren ⵛⵓⵔⵏ), daṛ chiouîren ‖ fait de consulter.

ăchiouar ⵛⵓⵔ sm. nv. prim. ; φ (pl. ichiouâren ⵛⵓⵔⵏ), daṛ chiouâren ‖ m. s. q. le pr.

ămchiour ⵎⵛⵓⵔ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imchiouîren ⵎⵛⵓⵔⵏ), daṛ ĕmchiouîren ‖ fait de se consulter réc. l’un l’autre.

ămchiouar ⵎⵛⵓⵔ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imchiouâren ⵎⵛⵓⵔⵏ), daṛ ĕmchiouâren ‖ m. s. q. le pr.

ănmechiour ⵏⵎⵛⵓⵔ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmechiouîren ⵏⵎⵛⵓⵔⵏ), daṛ ĕnmechiouîren ‖ m. s. q. le pr.

ănmechiouar ⵏⵎⵛⵓⵔ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmechiouâren ⵏⵎⵛⵓⵔⵏ), daṛ ĕnmechiouâren ‖ m. s. q. le pr.

ătouechiour ⵜⵓⵛⵓⵔ sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itouechiouîren ⵜⵓⵛⵓⵔⵏ), daṛ ĕtouechiouîren ‖ fait d’être consulté.

ătouechiouar ⵜⵓⵛⵓⵔ sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itouechiouâren ⵜⵓⵛⵓⵔⵏ), daṛ ĕtouechiouâren ‖ m. s. q. le pr.

chaoura ⵛⵓⵔⴰ sm. (pl. chaourâten ⵛⵓⵔⵜⵏ) ‖ syn. d’ăchiour.

mechaoura ⵎⵛⵓⵔⴰ sm. (pl. mechaourâten ⵎⵛⵓⵔⵜⵏ) ‖ m. s. q. le pr.

ⵛⵔ echchoûr ⵛⵔ ✳ sm. (pl. echchoûren ⵛⵔⵏ) ‖ direction ‖ syn. de tăhél ‖ peu us.

ⵛⵔ echcher ⵛⵔ ✳ sm. (pl. echcheren ⵛⵔⵏ) ‖ mal (moral) ‖ p. ext. « hostilités ouvertes ; guerre ». A presque toujours le s. d’« hostilités », rarement le s. de « mal » ‖ dans le s. d’« hostilités ouvertes ; guerre », est syn. d’ăġezzar et d’ezzemân ‖ le mot d’origine touaregue hab. empl. pour exprimer « mal (moral) » est oûhoûḍ « fait d’être mauvais » ‖ peu us.

ⵛⵔ ăcher ⵛⵔ (Ăd.) sm. ‖ moitié ‖ non us. dans l’Ăh.

ⵛⵔⴱ tăcherbit ⵜⵛⵔⴱⵜ sf. φ (pl. ticherbai ⵜⵛⵔⴱⵉ), daṛ tcherbai ‖ foulard (morceau d’étoffe de soie ou de coton à dessins variées ou de couleurs vive) ‖ les tăcherbit ont environs 0m,25c à 0m,50c de large et 1m à 5m de long ; elles servent à l’habillement des hom., qui les portent com. turbans et qlqf. com. ceintures ‖ v. ⵍⴼⵟ elfoûṭa.

ⵛⵔⴷⵏ ăchârdan ⵛⵔⴷⵏ sm. φ (pl. ichârdânen ⵛⵔⴷⵏⵏ ; fs. tăchârdant ⵜⵛⵔⴷⵏ⵿ⵜ ; fp. tichârdânîn ⵜⵛⵔⴷⵏⵏ), daṛ chârdânen, daṛ tchârdânîn ‖ mulâtre (h. né d’un père blanc et d’une mère négresse, ou d’une mère blanche et d’un père nègre) ‖ syn. d’ăbouṛelli ‖ peu us.

ⵛⵔⴹ echreḍ ⵛⵔⴹ ✳ va. prim. ; conj. 26 « eksen » ; (ichrĕḍ, ichrâḍ, éd ichreḍ, our ichréḍ) ‖ stipuler (poser comme clause) ‖ a aussi les s. pas. et pron. « être stipulé » et « se stipuler » ‖ la ch. stipulée se met à l’acc. ; la pers. avec laquelle le suj. stipule se met au dat. ‖ le mot d’origine touaregue hab. empl. pour exprimer « stipuler » est eḳḳen « lier » ayant com. rég. dir. la p. avec laquelle on stipule et com. rég. ind., à l’abl. avec une préposition, la ch. stipulée. Le même mot eḳḳen, empl. aux s. pas. et pron., sert hab. à exprimer « être stipulé » et « se stipuler », la ch. stipulée étant suj. (Ex. iḳḳĕn i s aouâ-reṛ ⁒ il m’a lié pour ceci (il a stipulé avec moi ceci) = aouâ-reṛ iḳḳĕn ġir îneṛ iroû ⁒ ceci a été lié entre nous il est ancien (ceci a été stipulé entre nous il y a longtemps)) ‖ peu. us.

mechreḍ ⵎⵛⵔⴹ va. f. 2 ; conj. 99 « bereġ » ; (immĕchreḍ, iemmîchreḍ, éd iemmechreḍ, our immechreḍ) ‖ stipuler l’un avec l’autre ‖ ce qu’on stipule se met à l’acc.

nemechreḍ ⵏⵎⵛⵔⴹ va. f. 2bis ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inmechreḍ, ienîmechreḍ, éd inmechreḍ, our inmechreḍ) ‖ m. s. q. le pr.

nemechraḍ ⵏⵎⵛⵔⴹ va. f. 2bis ; conj. 42 « lekeslekes » ; (inmechraḍ, ienîmechraḍ, éd inmechraḍ, our inmechraḍ) ‖ m. s. q. le pr.

chârreḍ ⵛⵔⴹ va. f. 5 ; conj. 220 « kâssen » ; (ichârreḍ, our icherreḍ) ‖ stipuler hab. ‖ a aussi les s. pas. et pron.

tâmechrâḍ ⵜⵎⵛⵔⴹ va. f. 2.7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (itâmechrâḍ, our itemechriḍ) ‖ stipuler hab. l’un avec l’autre.

tînmechrîḍ ⵜⵏⵎⵛⵔⴹ va. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmechrîḍ, our itenmechriḍ) ‖ m. s. q. le pr.

tînmechrâḍ ⵜⵏⵎⵛⵔⴹ va. f. 2bis.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itînmechrâḍ, our itenmechraḍ) ‖ m. s. q. le pr.

ăcharaḍ ⵛⵔⴹ sm. nv. prim. ; φ (pl. icherâḍen ⵛⵔⴹⵏ), daṛ cherâḍen ‖ fait de stipuler ‖ a aussi les s. pas. et pron. « fait d’être stipulé » et « fait de se stipuler » ‖ p. ext. « stipulation ; clause ».

ămechreḍ ⵎⵛⵔⴹ sm nv. f. 2 ; φ (pl. imechrîḍen ⵎⵛⵔⴹⵏ), daṛ mechrîḍen ‖ fait de stipuler l’un avec l’autre.

ănmechreḍ ⵏⵎⵛⵔⴹ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmechrîḍen ⵏⵎⵛⵔⴹⵏ), daṛ ĕnmechrîḍen ‖ m. s. q. le pr.

ănmechraḍ ⵏⵎⵛⵔⴹ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmechrâḍen ⵏⵎⵛⵔⴹⵏ), daṛ ĕnmechrâḍen ‖ m. s. q. le pr.

ⵛⵔⴼ echchérif ⵛⵔⴼ ✳ sm. (pl. echchérifen ⵛⵔⴼⵏ ; fs. techchérift ⵜⵛⵔⴼⵜ ; fp. techchérifîn ⵜⵛⵔⴼⵏ) ‖ descendant de Mahomet ‖ il n’y a que 2 chérifs fixés dans l’Ăhaggar ; tous deux sont originaires du Tidikelt et habitent l’Ăhaggar depuis moins de trente ans.

ⵛⵔⵔ cherără ⵛⵔⵔⴰ sm. (pl. cherărâten ⵛⵔⵔⵜⵏ) ‖ nom d’un passereau à tête grise et à corps jaunâtre ‖ v. ⵏⴳⵔⵎⵉ ăṅgermei.

ⵛⵔⵗ cherreṛ ⵛⵔⵗ ✳ va. prim. ; conj. 99 « bereġ » ; (ichchĕrreṛ, iechchîrreṛ, éd iechcherreṛ, our ichcherreṛ) ‖ juger (rendre la justice au sujet de) [dans un litige] ‖ a aussi les s. pas. et pron. « être jugé (d. le s. ci. d.) » et « se juger (d. le s. ci. d.) » ‖ le suj. est une p. religieuse ou civile, musulmane ou non musulmane, ayant autorité pour juger les litiges au nom de la loi. Le rég. dir. est l’objet du litige, non les p. qui vont en justice ‖ cherreṛ ne s’emploie qu’en parlant de litiges, et non au sujet de justice correctionelle ou criminelle ‖ a aussi le s. factitif « faire juger (aller en justice pour faire juger [un litige] ; produire en justice (soumettre au jugement de la justice) [un litige]) ». Se c. av. 1 acc., l’objet du litige étant rég. dir. ‖ le mot d’origine touaregue hab. empl. pour signifier « juger [dans un litige] » est zemmezzi « séparer » empl. d. le s. « juger [dans un litige] », ayant pour rég. dir. les p. en litige, et pour rég. ind. l’objet du litige. Mezzei « être séparé » empl. d. le s. « être jugé [dans un litige] », les p. en litige étant suj., sert hab. à exprimer « être jugé [dans un litige] » ‖ peu us.

mecherreṛ ⵎⵛⵔⵗ va. f. 2 ; conj. 42 « lekeslekes » ; (imcherreṛ, iemîcherreṛ, éd imcherreṛ, our imcherreṛ) ‖ faire juger ensemble en justice [un litige]).

tâcherrâṛ ⵜⵛⵔⵗ va. f. 7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (itâcherrâṛ, our itecherriṛ) ‖ juger hab. (d. le s. ci. d.) ‖ a aussi les s. pas. et pron. ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

tîmcherrîṛ ⵜⵎⵛⵔⵗ va. f. 2.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîmcherrîṛ, our itemcherriṛ) ‖ faire hab. juger ensemble (d. le s. ci. d.).

ăcherreṛ ⵛⵔⵗ sm. nv. prim. ; φ (pl. icherrîṛen ⵛⵔⵗⵏ), daṛ cherrîṛen ‖ fait de juger (d. le s. ci. d.) ‖ a aussi les s. pas. et pron. « fait d’être jugé (d. le s. ci. d.) » et « fait de se juger (d. le s. ci. d.) » ‖ a t. les s. c. à c. du prim. ‖ p. ext. « jugement ».

ămcherreṛ ⵎⵛⵔⵗ sm. nv. f. 2 ; φ (pl. imcherrîṛen ⵎⵛⵔⵗⵏ), daṛ ĕmcherrîṛen ‖ fait de faire juger ensemble (d. le s. ci. d.).

echcheriṛa ⵛⵔⵗⴰ sf. (pl. echcheriṛâtîn ⵛⵔⵗⵜⵏ) ‖ droit musulman ‖ sign. aussi « législation (qlconque) ; jugement (arrêt de l’autorité judiciaire) ; réglement de litige (par l’autorité judiciaire) ; justice (autorité judiciaire) ; action en justice ; procès ».

ⵛⵗ ăchâṛou ⵛⵗⵓ sm. φ (pl. chaṛet ⵛⵗⵜ ; fs. tăchâṛout ⵜⵛⵗⵜ ; fp. tichâṛetîn ⵜⵛⵗⵜⵏ), daṛ tchâṛetîn ‖ masc. jeune homme. — fém. jeune fille ; jeune femme ‖ le mp. chaṛet est très us. ; le ms., le fs. et le fp. le sont très peu.

ⵛⵗⵜ chaṛet ‖ v. ⵛⵗ ăchâṛou.

ⵛⵜ chêt ‖ v. oult.

ⵛⵜⵛ techâtchat ⵜⵛⵜⵛⵜ sf. φ (pl. tichâtchâtîn ⵜⵛⵜⵛⵜⵏ), daṛ tchâtchâtîn ‖ languette métallique très mince en forme de petite pendeloque (servant d’ornement) ‖ Illustration from Foucauld’s Dictionnaire touareg, page 136.png les techâtchat sont en cuivre ou en argent, minces comme du papier, plates, longues de 6 à 10 millimètres, en forme de triangle isocèle à base égale à la moitié de la hauteure et à sommet arrondi, percées d’un trou près de leur sommet ; elles se suspendent aux colliers des fem. et aux amulettes ; on en suspend hab. plusieurs par un même petit anneau.

ⵛⵜⵏⴱⵔ chetenber ⵛⵜⵏ⵿ⴱⵔ (latin: « september ») sm. (s. s. pl.) ‖ septembre (mois de septembre du calendrier julien) ‖ peu us.

ⵛⵜⵔⵓⵏ cheterouân ⵛⵜⵔⵓⵏ ✳ sm. (pl. cheterouânen ⵛⵜⵔⵓⵏⵏ) ‖ percale blanche forte et glacée ‖ syn. de kenbrîk ‖ peu us.

ⵛⵟ chiṭṭa ⵛⵟⴰ sm. (col. s. n. d’u.) (pl. de div. chiṭṭâten ⵛⵟⵜⵏ) ‖ poivre ; piment.

ⵛⵟⵏ echchîṭân ⵛⵟⵏ ✳ sm. (pl. echchîṭânen ⵛⵟⵏⵏ) ‖ démon tentateur (mauvais esprit tentateur) ‖ syn. d’iblis ‖ peu us.