Dictionnaire touareg – français/G

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par André Basset, Imprimerie nationale de France (p. 374-495).

G , Ġ 

va. prim. ; conj. 12 «  » ; ω (iġă, iġâ, éd ieġ, our iġé) ‖ faire ‖ a aussi les s. pas. et pron. « être fait » et « se faire » ‖ peut avoir pour suj. et pour rég. dir. des p., des an. ou des ch. ‖ p. ext. « mettre » ‖ est le verbe tăm. qui traduit hab. les verbes franç. « faire ; être fait ; se faire » et « mettre ; être mis ; se mettre » ‖ et sa forme d’hab. tâġġ présentent cette particularité que quand ils sont précédés d’un nom verbal suivi d’un pronom relatif le représentant et étant leur rég. dir., ou d’un nom verbal suivi du pronom indéfini a « ce que » placé en apposition au nom verbal et étant leur rég. dir., le nom verbal peut avoir les mêmes rég. dir. et ind. que le verbe dont il est nom verbal ; si ce verbe se construit avec 1, 2, ou 3 accusatifs, le nom verbal se construit aussi avec 1, 2, ou 3 accusatifs ; en ce qui concerne les rég. ind., le nom verbal se construit aussi de la même manière que son verbe, c. à d. : avec les mêmes particules et les sens correspondants. (Ex. Biska, kessen a itâġġ HekkouB., fait de haïr ce qu’il fait H. (B., c’est fait de haïr H. qu’il fait ; B. hait H.) = our essineṛ elmiṛna n kessen oua itâġġ Biska Hekkou ⁒ je ne sais pas le sens (le cause) du fait de haïr que fait B. H. (je ne sais pas le cause du fait de haïr H. que fait B. ; je ne sais pas pourquoi B. hait H.) = ăseksen a ġĭṛ Biska Hekkou. – ou kai oumileṛ foull ăseksen oua teġĭd Biska Hekkou ; teġĭd a ichchâḍen ⁒ fait de faire haïr ce que j’ai fait B. H. (c’est fait de faire B. haïr H. que j’ai fait ; j’ai fait B. haïr H. ; j’ai fait haïr H. par B.). – je ne te loue pas pour le fait de faire haïr que tu as fait B. H. ; tu as fait ce qui étant mauvais (je ne te loue pas pour le fait de faire B. haïr H. que tu as fait ( je ne te loue pas d’avoir fait B. haïr H. ; je ne te loue pas d’avoir fait haïr H. par B.) ; tu as fait qlq. ch. de mal) = ănmeksen a ġĕn Biska d Hekkou ⁒ fait de se haïr réc. ce qu’ont fait B. et H. (B. et H. se sont haïs réc.) = Hekkou, ătoueksen a teġă ṛour BiskaH., fait d’être haï ce qu’elle a fait de chez B. (H., c’est fait d’être haï par B. qu’elle a fait ; H. a été haïe par B.) = ăteksen oua teġă Hekkou ṛour Biska, our essineṛ elmiṛna nnît ⁒ le fait d’être haï qu’a fait H. de chez B., je ne sais pas le sens (la cause) de lui (le fait d’être haï par B. qu’a fait H., je ne sais pas sa cause ; je ne sais pas pourquoi H. a été haïe par B.) = Hekkou, téheké a tet ġĭṛ amis ouâ-neṛH., fait de donner ce que je lui ai fait a chameau (H., c’est fait de lui donner ce chameau que j’ai fait ; H., je lui ai donné ce chameau) = haret ioulâṛen, téheké ta teġĭd Hekkou amis ⁒ une ch. étant bonne, le fait de donner que tu as fait à H. un chameau (c’est une bonne ch. que le fait de donner à H. un chameau que tu as fait ; c’est une bonne ch., le don que tu as fait à H. d’un chameau) = alkoum a ġîṛ i Biska ⁒ fait de suivre ce que je fais B. (c’est fait de suivre B. que je fais ; je suis B.) = alkoum oua teġîd i Biska ou hi iġriż ⁒ le fait de suivre que tu fais B. ne me plait pas (le fait de suivre B. que tu fais ne me plait pas ; que tu suives B. comme tu le fais, cela ne me plait pas) = Hekkou, tira a tet ġîṛ H., fait d’aimer ce que je la fais (H., c’est fait de l’aimer que je fais ; H., je l’aime) = Hekkou, ou hi teġriż tera ta tet teġîdH., ne me plait pas le fait d’aimer que tu la fais (H., ne me plait pas le fait de l’aimer que tu fais ; H., ton amour pour elle ne me plait pas) = Hekkou, tera tâ-reṛ tet teġîd, ei êtH., ce fait d’aimer-ci que tu la fais, laisse-le (H., ce fait-ci de l’aimer que tu fais, laisse-le ; H., quitte cet amour-ci que tu as pour elle) = Hekkou, tera t-în tet ġîṛ, ou tet é iba fôH., ce fait d’aimer-là que je la fais, point il n’y aura pas de lui absolument (H., ce fait-là de l’aimer que je fais ne cessera absolument pas ; H., cet amour que j’ai pour elle ne cessera absolument jamais)) ‖ , ayant pour suj. une céréale, com. du blé, de l’orge, du mil, etc., et pour rég. dir. ăk̤ « lait » ou édeṛes « lait des 24 heures qui suivent la mise bas » employés dans le s. de « substance laiteuse », sign. « faire (produire, avoir en soi) [de la substance laiteuse] » ; d. ce s., est syn. d’aouieġ ăfous daṛ « mettre la main dans », le suj. d’ étant un h. et le rég. de daṛ étant une femme, sign. hab. « mettre la main sous les vêtements d’[une fem.] et la caresser sur la peau (introduire la main sous les vêtements d’[une f.] et la caresser sur la peau) » ; eġ ifassen daṛ, empl. de la même manière, a le sens correspondant ‖ p. ext. sign. « aller (se porter) ». (Ex. ma ġân eddoûnet ennek ? ⁒ que font tes gens ? (comment vont tes gens ?)) ‖ p. ext. sign. « passer [une période de temps] » ; d. ce s., est syn. d’ekk. (Ex. iġă ṛour i éhoḍ ien ⁒ il a fait (il a passé) chez moi une nuit = neġ a ieġġîn daṛ Tăouat ⁒ nous avons fait ce qui étant en grande quantité dans le Touat (nous avons passé longtemps dans le Touat) = ġĭṛ ăouétai imdâ sâkâleṛ ⁒ j’ai fait l’année elle est entière je voyage (j’ai passé l’année entière à voyager)) ‖ p. ext. eġ imân « faire une âme » sign. qlqf. « tuer une personne (commettre un meurtre) », le suj. étant une p. et imân désignant non l’âme du suj. mais celle de qlq’un d’autre ; d. ce s., est syn. d’aoui. et aoui ne s’emploient ainsi que pour signifier le meurtre de personnes, et de personnes autre que soi. (Ex. ġĭṛ imân ġĕm mân ⁒ a été faite une âme (une p. a été tuée ; un meurtre a été commis)) ‖ eġ êri « faire le cou » empl. au pluriel et ayant pour suj. des p. sign. souv. « se prendre aux cous (en venir aux coups, se donner des coups, se prendre aux cheveux) ». (Ex. Mîmi d Koûka ġĕnet êraouenM. et K. ont fait les cous (M. et K. se sont prises aux cous, se sont donné des coups, se sont prises aux cheveux)) ‖ eġ foull « faire sur » sign. souv. « compter sur (mettre sa confiance en [une p., un an., une ch.] ; mettre sa confiance dans la réalisation de [un acte, un fait]) ». C. ce s., eġ foull est syn. d’eḳḳel i. (Ex. ġîṛ foull Mess-îneṛ foull ak haret ⁒ je compte sur Dieu pour toute ch. = ġân foull ăsîkel ⁒ ils comptent sur le voyage (ils comptent voyager) = Moûsa iġâ foull DâssinM. compte sur D. (pour une ch. qlconque, lui faire une visite, lui faire un ouvrage, lui donner un renseignement, devenir son épouse, etc.)) ‖ « se faire » sign. souv. « se produire (arriver) », le suj. étant un évènement qlconque. (Ex. éd ieġ aoua iră Mess-îneṛ ⁒ il se fera ce qu’a voulu Dieu (il arrivera ce que Dieu veut)) ‖ « se faire » sign. p. ext. « être d’entre les choses qui se réalisent (être vrai) (le suj. étant des propos, des paroles, des nouvelles, etc.) ». (Ex. isalân ouî-reṛ ġân miṛ our ġin ? ⁒ ces nouvelles-ci font-elles ou ne se font-elles pas ? (ces nouvelles-ci sont elles vraies ou non ?) = eslĭṛ i ăouâl iġân innîn Moûsa é dd-ias toufat ⁒ j’ai entendu des paroles se faisant que M. arrivera ici demain (j’ai entendu des paroles vraies que M. arrivera ici demain ; j’ai entendu dire d’une façon certaine que M. arrivera ici demain)) ‖ , au part. pas., avec le s. pas. ou pron., accompagnant un subs., sign. qlqf. « chaque … qui se fait (chaque) ». (Ex. ăouétai iġĕn, éd ekkeṛ Tăouat ⁒ l’année s’étant faite, j’irai au Touat (chaque année, j’irai au Touat)) ‖ eġ tiṭ, eġ aḍer, eġ ăfous : v. tiṭ, ⴹⵔ aḍer, ⴼⵙ ăfous ayant pour rég. dir. un chemin ou qlq. ch. d’analogue signifie « prendre (faire route par) [un chemin, etc.] » ; d. ce s., est syn. d’aoui. (Ex. ġĭṛ ăbareḳḳa oua n ĕfella ⁒ j’ai fait le chemin celui du haut (j’ai pris le chemin du haut)) ‖ , à l’ind. passé, ayant pour rég. dir. une date ou une heure, sign. qlqf. « se mettre en route à [telle date] » ; , à l’ind. prés., ayant pour rég. dir. une date ou une heure, sign. qlqf. « avoir l’intention de se mettre en route à [telle date] ». (Ex. midden ġĕn semmous haḍân tallit ⁒ les hom. ont fait 5 nuits [comme] mois (les h. se sont mis en route le 5e jour du mois) = tiḍiḍîn ġânet okkoż haḍân tallit ⁒ les fem. font 4 nuits [comme] mois (les femmes ont l’intention de se mettre en route le 4e jour du mois) = ġĭṛ âlmeż es Tit ⁒ j’ai fait l’heure du crépuscule du soir vers Tit (je me suis mis en route à l’heure du crépuscule du soir pour aller à Tit) = ġîṛ âlmeż daṛ Tămaṅṛaset es Tit ⁒ je fais l’heure du crépuscule du soir de dans Tămaṅṛaset vers Tit (j’ai l’intention de me mettre en route à l’heure du crépuscule du soir de Tămaṅṛaset pour aller à Tit)) ‖ a ġĭṛ, a teġĭd, etc. « ce que j’ai fait, ce que tu as fait, etc. » sign. qlqf. « ce que je suis devenu, ce que tu es devenu, etc. » ; a hé ġeṛ, a hé teġed, etc. « ce que je ferai, ce que tu feras, etc. » sign. qlqf. « ce que je deviendrai, ce que tu deviendras, etc. ». D. ce s., a ġĭṛ, a teġĭd, etc., est syn. d’é kkĭṛ (é d ekkĭṛ), é tekkĭd (é t tekkĭd), etc., et a hé ġeṛ, a hé teġed, etc., est syn. d’é hé kkeṛ (é d é kkeṛ), é hé tekked (é d é tekked), etc. v. ekka ġĭṛ, a teġĭd, a iġă, a teġă, etc. « quoi que j’ai fait, quoi que tu as fait, etc. » sign. qlqf. « quoi que j’ai fait ; quoi que je fasse ; quoi que tu aies fait ; quoi que tu fasses ; etc. ». (Ex. a ġĭṛ, ou kai é itaoueṛ ⁒ quoi que je fasse, je ne t’oublierai pas) ‖ a iġĕn « ce qui s’étant fait (la ch. qlconque qui s’étant faite) », ti teġĕt (ti ġĕt) « celle qlq’elle soit qui s’étant faite », ti ġĕnîn « celles qlq’elles soient qui s’étant faites » sont des expr. syn. ; elles signifient « quoiqu’il en soit ; quoi qui se soit fait ; quoi qui se fasse ; quoi qui soit arrivé ; quoi qu’il arrive » ‖ iġâouen elk̤îr « que se fasse à vous le bien (qu’il vous arrive du bien) », qui, par corruption, se prononce qlqf. ii âouen elk̤îr, est une formule de politesse employée qlqf. en réponse aux questions « comment allez-vous ? », « comment va votre famille ? », etc.

soueġġi ⵙⵓⴶⵉ va. f. 1 ; conj. 116 « soueṅṛi » ; ω (isoueġġa, iesîoueġġa, éd isoueġġi, our isoueġġa) ‖ faire faire ‖ se c. av. 2 acc. ‖ p. ext. « faire mettre » ‖ p. ext. « faire passer [une période de temps] ».

soueġġ ⵙⵓⴶ va. f. 1 ; conj. 117 « soueṅṛ » ; ω (isoueġġ, iesîoueġġ, éd isoueġġ, our isoueġġ) ‖ m. s. q. le pr. ‖ peu us.

mouġġou ⵎⴶⵓ va. f. 2 ; conj. 107 « boubbou » ; ω (iemmoŭġġa, iemmoûġġa, éd iemmouġġou, our iemmouġġa) ‖ faire ensemble ‖ fig. « être ensemble (com. parenté, qualités, amitié ou intimité) (être l’un pour l’autre [en parenté] ; être l’un en comparaison de l’autre [comme qualités] ; être l’un avec l’autre [en amitié ou en intimité]) ». (Ex. me iemmoûġġa Moûsa d Kenân ? – emmoûġġen ăra n ăñâten ⁒ que fait ensemble M. avec K. ? (que sont l’un pour l’autre M. et K. [comme parenté] ?). – ils font ensemble de frères (ce qu’ils sont l’un pour l’autre [comme parenté], c’est qu’ils sont enfants de frères) = ma mmoûġġen ĕmnâs ouî-reṛ ? – ioûf oua-h ⁒ que font ensemble ces chameaux ? (que sont en comparaison l’un de l’autre [comme qualités] ces chameaux ?). – est meilleur celui-là (celui-là est meilleur) = ma iemmoûġġa Moûsa d Biska ? – ġĕn elṛâfiet ⁒ que fait ensemble M. avec B. ? (comment sont l’au avec l’autre M. et B. [comme amitié ou intimité] ?). – ils ont fait la paix). Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/379 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/380 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/381 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/382 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/383 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/384 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/385 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/386 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/387 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/388 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/389 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/390 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/391 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/392 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/393 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/394 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/395 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/396 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/397 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/398 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/399 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/400 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/401 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/402 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/403 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/404 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/405 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/406 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/407 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/408 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/409 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/410 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/411 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/412 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/413 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/414 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/415 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/416 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/417 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/418 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/419 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/420 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/421 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/422 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/423 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/424 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/425 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/426 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/427 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/428 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/429 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/430 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/431 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/432 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/433 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/434 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/435 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/436 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/437 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/438 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/439 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/440 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/441 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/442 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/443 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/444 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/445 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/446 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/447 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/448 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/449 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/450 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/451 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/452 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/453 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/454 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/455 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/456 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/457 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/458 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/459 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/460 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/461 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/462 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/463 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/464 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/465 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/466 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/467 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/468 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/469 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/470 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/471 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/472 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/473 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/474 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/475 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/476 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/477 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/478 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/479 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/480 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/481 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/482 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/483 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/484 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/485 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/486 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/487 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/488 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/489 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/490 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/491 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/492 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/493 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/494 étant les dents du suj.) ‖ żemmegżeż est le mot qui sert à rendre l’idée de grincer des dents.

gâżżeż ⴳⵥⵥ va. f. 5 ; conj. 220 « kâssen » ; (igâżżeż, our igeżżeż) ‖ croquer hab.

żâgżâż ⵥⴳⵥⵥ va. f. 1.7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (iżâgżâż, our iżeżiż) ‖ faire hab. croquer ‖ se c. av. 2 acc.

tîtouegżîż ⵜⵜⵓⴳⵥⵥ vn. f. 3.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîtouegżîż, our itetouegżiż) ‖ être hab. croqué ; se croquer hab.

tîtouegżâż ⵜⵜⵓⴳⵥⵥ vn. f. 3.13 ; conj. 246 « tîdekkoûl » ; (itîtouegżâż, our itetouegżaż) ‖ m. s. q. le pr.

tâtegżâż ⵜⵜⴳⵥⵥ vn. f. 3bis.7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (itâtegżâż, our itetegżiż) ‖ m. s. q. le pr.

tîgżâż ⵜⴳⵥⵥ vn. f. 3bis.13 ; conj. 247 « tîksân » ; (itîgżâż, our itegżiż) ‖ m. s. q. le pr.

żâmegżâż ⵥⵎⴳⵥⵥ va. f. 2.1.7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (iżâmegżâż, our iżemegżiż) ‖ faire hab. [ses dents] grincer.

ăgażaż ⴳⵥⵥ sm. nv. prim. ; φ (pl. igeżâżen ⴳⵥⵥⵏ), daṛ geżâżen ‖ fait de croquer.

ăżegżeż ⵥⴳⵥⵥ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. iżegżîżen ⵥⴳⵥⵥⵏ), daṛ żegżîżen ‖ fait de faire croquer.

ătouegżeż ⵜⵓⴳⵥⵥ sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itouegżîżen ⵜⵓⴳⵥⵥⵏ), daṛ ĕtouegżîżen ‖ fait d’être croqué ; fait de se croquer.

ătouegżaż ⵜⵓⴳⵥⵥ sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itouegżâżen ⵜⵓⴳⵥⵥⵏ), daṛ ĕtouegżâżen ‖ m. s. q. le pr.

ătegżeż ⵜⴳⵥⵥ sm. nv. f. 3bis ; φ (pl. itegżîżen ⵜⴳⵥⵥⵏ), daṛ tegżîżen ‖ m. s. q. le pr.

ăżemmegżeż ⵥⵎⴳⵥⵥ sm. nv. f. 2.1 ; φ (pl. iżemmegżîżen ⵥⵎⴳⵥⵥⵏ), daṛ żemmegżîżen ‖ fait de faire [ses dents] grincer.