Discussion:Avadhuta Gita

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Informations sur l’édition de Avadhuta Gita

Édition :


Source :


Contributeur(s) : Luc Brunet


Niveau d’avancement :


Remarques :


Relu et corrigé par :


  • Bonjour, il faudrait préciser si l'auteur de la traduction en anglais est dans le domaine public (mort depuis + de 70 ans) ajouter la traduction dans le Portail:Traductions Wikisource
    • Bonjour, c'est en accord avec http://www.aqad.qc.ca/public.asp pour les traductions d'œuvre du domaine public. Cette traduction y est donc de 1984 selon la loi anglaise, 2006 selon la loi canadienne.L'édition initiale est anglaise.Tous les textes anglais existent partout sur internet, notamment sur Goldscale. Il serait peut être intéressant d'avoir un modèle comme DP-EU pour les traductions d'oeuvres très anciennes (ex:1000 ans) dont la traduction dans une langue tiers est du domaine public. Dans ce cas, il ne peut jamais s'agir d'une traduction à partir d'une source unique mais de la confrontation de toutes celles que l'on trouve ainsi que du texte en langue morte.
  • Ainsi que des informations sur la source en anglais (dans google book ou ailleurs ?) Sapcal22 2 mars 2010 à 12:08 (UTC)
    • fait

Sur la traduction des termes sanskrits[modifier]

Bonjour, une petite remarque en passant. Je trouve vraiment regrettable de vouloir, à tout prix, traduire des termes sanskrits qui n'ont pas d'équivalent en français. Cela modifie le sens du texte et prête à confusion. Par exemple, dans le verset :

38.Je suis sans commencement et sans fin. Jamais je ne fus lié. Par nature pur, sans tache, je suis le Même. Cela je le sais.

Si l'on a oublié que le mot "même" a été choisi comme traduction de "atman", on va comprendre l'expression "je suis le même" dans le sens, "je n'ai pas changé" au lieu de "je suis l'atman".

Les personnes intéressées par ce genre de texte ont l'habitude des termes sanskrits dont certains, comme Karma, sont couramment utilisés en français. Traduire "Karma" par "action" fausse inutilement le sens du texte. Bien cordialement. --Lydie Noria (d) 8 juin 2013 à 14:24 (UTC)

Votre point de vue se défend tout à fait. Les termes sanskrits ont parfois des sens variés (cf le "Monnier") qui ne recrouvent pas les mots en français. Cela conduit à appeler traduction ce qui est une interprétation, que l'on voudrait aussi proche que possible du sens mais qui n'est pas, de mon point de vue, améliorée par l'utilisation de terme dans une langue tierce. Même problème avec les Dasein et autres mots que l'on préfèrent mettre dans la langue d'origine. Les deux solutions sont également imparfaites..Un autre point est que certaines traductions utilisent des mots qui ont une trop forte consonance chrétienne (trimurti/trinité) ce qui fausse aussi le sens.. Je n'ai pas de solution à ces problèmes..Les mots ne sont pas des équations, ils dépendent de la société présente autant que de celle qui les a produits.Bien à vous.--Lebd (d) 21 juin 2013 à 14:51 (UTC)

Traduction?[modifier]

Bonjour, vous n'avez pas traduit ce texte du sanskrit, ni d'une traduction existente en anglais. Alors pourquoi l'appeler traduction? Cordialement,