Discussion:La Princesse des airs

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Informations sur l’édition de La Princesse des airs

Édition :


Source : Scan+OCR+relecture


Contributeur(s) :


Niveau d’avancement : Texte incomplet


Remarques :


Relu et corrigé par :


Fac-similé[modifier]

Pas de fac-similé disponible sur les sites Google Book, Gallica et Internet Archive à la date du 27 octobre 2019

--Le ciel est par dessus le toit Parloir 27 octobre 2019 à 13:45 (UTC)

Éditions[modifier]

  • En ligne : aucune trouvée
  • Papier
    • UGE (Union Générale d'Éditions) - 10-18 sous le n°1075 (1976?)

Source[modifier]

Primeur avec ebooks libre et gratuit - coopération

Vocabulaire[modifier]

  • Un petit Latude domestique
  • À l’occasion, il allait dénicher les eiders et ne dédaignait pas les ptarmigans qui, nourris de sorbes et de groseilles sauvages, constituent un mets si délicat

Quelques références et projections sur les avancées scientifiques[modifier]

  • Le télégraphe sans fil, inventé par l’ingénieur italien Marconi, et perfectionné par l’inventeur Telsa, ne transmettait d’abord les dépêches qu’à une très faible distance : quelques centaines de mètres.

Corrections[modifier]

  • VII
    • Pendant cette dicussion, la → discussion
    • quelques mètres du monastère de Boulkouch-Tassa → Balkouch-Tassa
    • Mais alors, s’éclama Ludovic, mon → s’exclama
    • n’étant quà deux journées de marche → qu’à
    • avec la sûreté machinale qui met un somnambule à se promener → que
    • ne put s’empêcher ce s’écrier → de
  • Épilogue
    • demanda en souraint Mme Rabican → souriant