Discussion:Les Linottes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Informations sur l’édition de Les Linottes

Édition : Éditions littéraires de France
date non connue


Source : papier
242 pages numérotées


Contributeur(s) : Sapcal22 26 mars 2006


Niveau d’avancement : Scan terminé


Remarques :


Relu et corrigé par : Marc d'elg


Couverture :
Georges Courteline de l'académie Goncourt
Les Linottes
Illustrations de Carlègle
Éditions Littéraires de France

Imprimerie des Éditions littéraires
de France
28, rue d'assas, Paris (6e)

Voir l’ensemble des illustrations ici dont 4 gravures en couleur en regard des pages 62, 102, 142 et 190.

Éditions[modifier]

  • 1893 : Chroniques régulières à L’Echo de Paris, signées Jean de la Butte du 26 juillet au 2 septembre 1893 : Les Hannetons (qui deviendront, vingt ans plus tard Les Linottes). (cf. [1])
  • 1912 : Les Linottes paraissent chez Flammarion.
  • Sans Date : Éditions littéraires de France illustré par Carlègle

Pas d'édition en ligne

Texte en ligne[modifier]

  • à venir sur ELG dans plusieurs formats


Fac-similé[modifier]

Pas de fac-similé disponible sur les sites Google Book, Gallica et Internet Archive à la date du 27 septembre 2019

--Le ciel est par dessus le toit Parloir 27 septembre 2019 à 13:54 (UTC)

Vocabulaire[modifier]

  • Chapitre I
    • Vieux français : vraie maison de Socrate pour l’exiguïté, si basse qu’une couple de platanes se rejoignaient par-dessus son toit, s’y enlaçaient en rameaux fraternels.
    • Vieux Français : Et là-dessus, c’était des batailles à en étourdir la maison, des pourchas extravagants autour des meubles culbutés,…
  • Chapitre XI
    • Aussi le jeune homme, que hantait malgré lui la crainte de voir le copain envoyer tout promener à la dernière minute, – « Sait-on jamais ? avec un dilettante dont la conception de l’argent est moins l’agrément d’en avoir que l’amusement d’en faire venir ! » – eût-il un soupir soulagé à le retrouver enfin dans son état normal, turbulent, affairé, scandant du bout de sa canne le rythme de l’éloquente période dans laquelle il était lancé, comme s’il en eût voulu faire pénétrer les mots à travers le plancher de la scène, jusqu’en ces mystérieux dessous révélés en rais lumineux par les à-jour des caussetières.
  • La Pendule
    • Lamerlette bondit du lit comme une fusée. Les yeux hors de la tête, il me saisit au col, m’abreuva de reproches, me traita de voleur, de canaille, de concussionnaire.
  • À l’atelier
    • En voilà une scie idiote !
    • Ah ! va donc raisonner les passions ! Tonnerre de Dieu ! si le bélître qui m’a dérobé mon tabac ne se déclare pas à l’instant même, je lui fends la figure avec une hache.
    • Silence aux pétardiers ! J’ai mes trois quarts d’heure de pose, moi. J’en ai ma claque, à la fin.
  • Morte - Saison
    • Avec ça j’ai fait la bêtise d’arrêter une thune au passage pour envoyer de la flanelle et des bas à mon petit salé, qui est en nourrice au Raincy ;

Correction éditoriales[modifier]

  • Les Linottes
    • Avant-Propos
      • ses ménages de canards barbotant <- barbottant
    • Chapitre I
      • vraie maison de Socrate pour l’exiguïté, si basse qu’une couple de platanes se rejoignaient par-dessus son toit, s’y enlaçaient en rameaux fraternels.
    • Chapitre II
      • C’était un être délicieux, qui tenait que les femmes sont des fleurs, et qui, s’il avait pour la rose une préférence non douteuse, ne méprisait pourtant ni l’humble violette, ni l’œillet odoriférant, ni la pervenche comparable aux sombres yeux des petits chats, ni l’anthémis[1], qui porte collerette comme Catherine de Médicis.
      • L’autre, en entendant parler de plante, lâcha son panier et se trotta, affolée à l’idée de ces doigts qui menaçaient de venir lui grignoter[2] les pieds comme une bande de petites souris.
    • Chapitre IV
      • Un souffle de brise incline et courbe vers ses jupes les hautes têtes des glaïeuls familiers qui, vraiment, semblent la reconnaître et lui dire : « [3] Bonjour, Madame. »
    • Chapitre VI
      • « nous demandons à la théorie exposée ci-dessus 2 lecteurs seulement sur 1.000, soit 80.000 acheteurs sur les 40.000.000 de citoyens qui constituent, d’après les derniers recensements[4], la population de la France, prétention, on le reconnaîtra, d’une modestie exagérée.
    • Chapitre XI
      • Aussi le jeune homme, que hantait malgré lui la crainte de voir le copain envoyer tout promener à la dernière minute, – « Sait-on jamais ? avec un dilettante dont la conception de l’argent est moins l’agrément d’en avoir que l’amusement d’en faire venir ! » – eût-il un soupir soulagé à le retrouver enfin dans son état normal, turbulent, affairé, scandant du bout de sa canne le rythme de l’éloquente période dans laquelle il était lancé, comme s’il en eût voulu faire pénétrer les mots à travers le plancher de la scène, jusqu’en ces mystérieux dessous révélés en rais lumineux par les à-jour des caussetières [5].
  • Lieds de Montmartre
    • La Pendule
      • Ah ! la la [6] ! en voilà de la sale peinture
      • Il se tut. Il rétrograda[7] de quelques pas,



  1. WS : anthémise -> anthémis
  2. WS : grignotter -> grignoter
  3. WS : un « de trop
  4. WS : recencements -> recensements
  5. WS : caussetières ?
  6. WS : là là -> la la
  7. ws : rétrogada -> rétrograda