Discussion Wikisource:Bureaucrates

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pouvoir discrétionnaire des bureaucrates[modifier]

Dans la proposition originale, à la section « Durée de vote et mode de nomination », j'ai utilisé la phrase « Dans les faits, cette nomination relève du pouvoir discrétionnaire des bureaucrates » telle que l’a formulée Wikipédia, formulation avec laquelle je suis d’accord. On peut, comme l’a fait Wikipédia en faire un lien, pour expliquer la formulation :

L'expression pouvoir discrétionnaire des bureaucrate est utilisée sur la page Wikipédia:Candidature au poste d'administrateur.

Elle est le reflet

  • de ce qui existe sur la Wikipédia anglophone
  • du fait que la communauté francophone n'a pas réussi à se mettre d'accord sur des critères quantitatifs précis, ce qui n'est peut-être pas plus mal, permettant ainsi de moduler la considération qu'on doit porter aux avis exprimés et, par exemple, de pas ou peu tenir compte d'avis de certains pseudos douteux sans, pour chacun des pseudos, entamer de grandes discussions sujettes aux trolls en tous genres.
  • du degré de confiance supplémentaire de la communauté, tel que mentionné sur Nouvelles candidatures : les bureaucrates sont élus — tout comme les administrateurs (qu'ils sont aussi) — pour leur capacité d'œuvrer au mieux pour le projet, c'est la confiance de la communauté mais aussi pour procéder à la nomination desdits administrateurs, c'est le degré de confiance supplémentaire.

Ce pouvoir discrétionnaire ne doit pas aller contre la volonté de la communauté mais permet de trancher quand la volonté de la communauté n'est pas d'une franche limpidité.

Philippe – 22 février 2009 à 21:23 (UTC)

J'ai regardé les discussions à droite à gauche, tant sur wikisource que sur wikipedia, ainsi que l'article sur le pouvoir discrétionnaire. Si j'ai bien compris, ce qui gène Zyephyrus c'est que ce pouvoir est par principe sans restriction, selon l'article en question. Or, nous sommes élus bureaucrate pour appliquer les décisions de la communauté, et rien d'autre.

Reste à définir ce qu'est une "décision de la communauté"… et donc ce qu'est une "communauté"…

Dans n'importe quelle démocratie, il existe un seuil à partir duquel on a le droit de voter : c'est l'âge où l'on est "majeur". Dans une communauté comme wikisource, où l'on a en plus la possibilité de l'équation "une personne = plusieurs pseudos" et où ce sont les pseudos et non les personnes qui votent, il est à mon avis d'autant plus nécessaire de définir une "majorité" pour qu'un pseudo puisse voter. Cela n'empêchera pas dans l'absolu les faux-nez, simplement il leur sera plus difficile de nuire.

Une fois la capacité des faux-nez à nuire disparue - ou presque -, il faut que la communauté décide : de la durée du vote, du seuil de voix exprimées à partir duquel le nombre de "pour" suffit à accepter la candidature, et si les "neutre" comptent pour une voix exprimée ou une abstention, comme en droit français. Ainsi, il ne devrait plus y avoir de pouvoir discrétionnaire des bureaucrates… enfin j'espère ! François 23 février 2009 à 07:27 (UTC)

Il peut quand même y avoir des utilisateurs votants - c'est-à-dire entrant dans les critères définis - mais n'ayant quand même qu'une très petite expérience de wikisource, et qui pourront être, à tord ou à raison, considérés comme faux-nez. Je pense qu'il faut quand garder un certain "pouvoir discrétionnaire" des bureaucrates (qui peuvent décider à l'unanimité pour limiter ce pouvoir, et en justifiant la décision prise) pour exclure le vote d'un utilisateur qui n'aurait, par exemple, fait que des modifications mineures, ce qui ne lui permet pas de juger des objectifs et spécificités du travail réalisé sur Wikisource. Je pense que les utilisateurs qui passent des jours à mettre en ligne un livre scanné, le corriger, le relire, etc… comprendront tout à fait ce que je veux dire. François 23 février 2009 à 08:30 (UTC)