Epitome historiæ sacræ/VII

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par un agrégé des classes supérieures des lettres.
Librairie Hachette et Cie (p. 12).
◄  VI
VIII  ►

VII : Deinde Deus dixit Adamo : « Quia gessisti morem uxori


tuae, habebis terram infestam ; ea fundet tibi spinas et carduos.

« Quæres ex ea victum cum multo labore, donec abeas in terram, e qua ortus es. »

Tum ejecit Adamum et Evam ex horto, ut ille coleret terram, et collocavit angelum[1], qui præferebat manu gladium igneum, ut custodiret aditum Paradisi.


VII. Ensuite Dieu dit à Adam : « Puisque tu as écouté ton épouse,

la terre te sera ennemie ; elle produira pour toi des épines et des chardons.

« Tu lui arracheras ta nourriture à force de peines, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre dont tu es sorti. »

Puis il chassa Adam et Ève du jardin, afin qu’Adam cultivât la terre, et il plaça un ange tenant dans la main un glaive de feu pour garder l’entrée du Paradis.


VII. Deinde VII. Ensuite
Deus dixit Adamo : Dieu dit à Adam :
« Quia gessisti morem « Parce que tu as fait la volonté (as obéi)
tuæ uxori, à ton épouse,
habebis terram infestam ; tu auras la terre ennemie ;
ea fundet tibi elle produira pour toi
spinas et carduos. des épines et des chardons.
« Quæres ex ea « Tu demanderas à elle
victum ta nourriture
cum multo labore, avec un grand travail,
donec abeas jusqu’à ce que tu t’en ailles
in terram, dans la terre,
e qua ortus es. » de laquelle tu es sorti. »
Tum ejecit ex horto Alors il chassa du jardin
Adamum et Evam, Adam et Eve,
ut ille coleret terram, afin que celui-ci cultivât la terre,
et collocavit angelum, et il mit un ange,
qui præferebat qui portait-devant-lui
manu dans sa main
gladium igneum, un glaive de-feu,
ut custodiret pour qu’il gardât
aditum Paradisi. l’entrée du Paradis.

  1. Angelum. Ce mot vient du grec, et veut dire messager ; les auteurs chrétiens l’emploient pour désigner les messagers de Dieu, les anges.