Epitome historiæ sacræ/XXIV

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par un agrégé des classes supérieures des lettres.
Librairie Hachette et Cie (p. 30).
◄  XXIII
XXV  ►

XXIV. Continuo Eliezer exposuit parentibus Rebeccæ causam itineris suscepti, rogavitque ut annuerent postulationi suæ.

Qui responderunt : « Ita voluntas Dei fert ; nec possumus Deo obsistere. En Rebecca ; proficiscatur tecum, nuptura[1] Isaaco. »

Tum Eliezer deprompsit vasa aurea et argentea, vestesque pretiosas, quas dedit Rebeccæ ; obtulit etiam munera matri ejus et fratri, et inierunt convivium.


XXIV. Sans plus tarder, Éliézer exposa aux parents de Rébecca le motif du voyage qu’il avait entrepris, et les pria d’accueillir sa demande.

Ils lui répondirent : « C’est la volonté de Dieu, et nous ne pouvons résister à Dieu. Voici Rébecca ; qu’elle parte avec toi pour épouser Isaac. »

Alors Éliézer tira des vases d’or et d’argent et de riches étoffes, qu’il donna à Rébecca ; il offrit aussi des présents à sa mère et à son frère ; puis on commença le repas.


XXIV. Continuo Eliezer XXIV. Aussitôt Éliézer
exposuit exposa
parentibus Rebeccæ aux parents de Rébecca
causam itineris suscepti, la cause du voyage entrepris par lui,
rogavitque ut annuerent et les pria qu’ils consentissent
suæ postulationi. à sa demande.
Qui responderunt : Ceux-ci répondirent :
« Voluntas Dei fert ita ; « La volonté de Dieu le comporte ainsi ;
nec possumus et nous ne pouvons pas
obsistere Deo. résister à Dieu.
En Rebecca ; Voici Rébecca ;
proficiscatur tecum, qu’elle parte avant toi,
nuptura Isaaco. » devant épouser (pour épouser) Isaac. »
Tum Eliezer Alors Éliézer
deprompsit vasa aurea tira des vases d’-or
et argentea, et d’-argent,
vestesque pretiosas, et des étoffes précieuses,
quas dedit Rebeccæ ; qu’il donna à Rébecca ;
obtulit etiam munera il offrit aussi des présents
matri et fratri ejus, à la mère et au frère d’elle,
et inierunt convivium. et ils commencèrent le repas.

  1. Nuptura. Nubere se dit exclusivement de la femme qui prend un mari.