Esprit des lois (1777)/L11/C7

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Livre XI
Chapitre VI
Livre XI Livre XI
Chapitre VIII
  ►


CHAPITRE VII.

Des Monarchies que nous connoissons.


Les monarchies que nous connoissons n’ont pas, comme celle dont nous venons de parler, la liberté pour leur objet direct ; elles ne tendent qu’à la gloire des citoyens, de l’état & du prince. Mais de cette gloire, il résulte un esprit de liberté, qui dans ces états peut faire d’aussi grandes choses, & peut-être contribuer autant au bonheur que la liberté même.

Les trois pouvoirs n’y sont point distribués & fondus sur le modele de la constitution dont nous avons parlé ; ils ont chacun une distribution particuliere, selon laquelle ils approchent plus ou moins de la liberté politique ; & s’ils n’en approchoient pas, la monarchie dégénéreroit en despotisme.