Exposition de la doctrine de l’Église catholique orthodoxe/1884/Première Partie/Les dogmes de l’Église orthodoxe

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fischbacher / Félix Callewaert père (p. 29-31).


PREMIÈRE PARTIE




LES DOGMES DE L’ÉGLISE ORTHODOXE


Les dogmes fondamentaux de l’Église orthodoxe sont exposés en abrégé dans le Symbole de Nicée, c’est-à-dire dans la profession de foi promulguée par les deux premiers conciles œcuméniques de Nicée et de Constantinople.

Voici ce Symbole :

« Je crois en Dieu Père, Tout-Puissant, créateur du ciel et de la terre, des choses visibles et des choses invisibles ;

« Et en un seul Seigneur Jésus-Christ, Fils unique de Dieu et né du Père avant tous les siècles, Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu, engendré, non créé, consubstantiel au Père ; par lequel toutes choses ont été faites ; qui, à cause de nous, hommes, et à cause de notre salut, est descendu des cieux et a été incarné, par le Saint-Esprit, de la vierge Marie, et s’est fait homme ; qui aussi a été crucifié pour nous sous Ponce-Pilate, a souffert, et a été enseveli ; et qui est ressuscité le troisième jour selon les Écritures ; et qui est monté au ciel, est assis à la droite du Père ; et qui de nouveau viendra avec gloire juger les vivants et les morts ; et dont le règne n’aura pas de fin ;

« Et au Saint-Esprit, Seigneur et Vivifiant, qui procède du Père ; qui, avec le Père et le Fils, est simultanément adoré et conglorifié ; qui a parlé par les Prophètes ;

« Et en une seule Église, sainte, catholique et apostolique.

« Je confesse qu’il n’y a qu’un baptême pour la rémission des péchés.

« Et j’attends la résurrection des morts et la vie du monde futur. »