Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/Le Chameau danseur

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Chameau danseur.

Traduction par Émile Chambry.
FablesSociété d’édition « Les Belles Lettres » (p. 65-66).

147


LE CHAMEAU DANSEUR


Un chameau que son propre maître contraignait à danser dit : « Ce n’est pas seulement quand je danse que je manque de grâce, j’en manque même lorsque je marche. »

Cette fable peut se dire à propos de tout acte dépourvu de grâce.