Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/Les Escargots

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Escargots (Ésope).

Traduction par Émile Chambry.
FablesSociété d’édition « Les Belles Lettres » (p. 75).
172
LES ESCARGOTS

L’enfant d’un laboureur grillait des escargots. En les entendant crépiter, il dit : « Misérables bêtes, vos maisons brûlent, et vous chantez ! »

Cette fable montre que tout ce qu’on fait à contre-temps est repréhensible.