Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/Zeus et les Hommes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Zeus et les Hommes.

Traduction par Émile Chambry.
FablesSociété d’édition « Les Belles Lettres » (p. 55).
120


ZEUS ET LES HOMMES


Zeus, ayant modelé les hommes, chargea Hermès de leur verser de l’intelligence. Hermès, en ayant fait des parts égales, versa à chacun la sienne. Il arriva par là que les hommes de petite taille, remplis par leur portion, furent des gens sensés, mais que les hommes de grande taille, le breuvage n’arrivant pas dans tout leur corps, eurent moins de raison que les autres.

Cette fable s’applique à un homme grand de taille, mais dépourvu d’esprit.