Gérard de Nerval, le poète et l’homme

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

TABLE DES CHAPITRES

Pages.

Avant-propos i

I. — LES ORIGINES. — LES SEMENCES MYSTIQUES.

Les souches maternelles. — Double exode : d’Estrécs-Salnt-Denis à Chaâlis et de Laffaux à Mortefontaine. — Ancêtres paternels ; une généalogie merveilleuse : les trois chevaliers de l’Empereur Othon et les trois châteaux sur la Dordogne. — Un médecin de la Grande Armée ; l’odyssée d’Étienne Labrunie. — L’enfance de Gérard ; le Valois. — Mortefontaine ou Montagny ? — L’incubation mystique : châteaux et forêts ; aux jardins de l’idylle antique. — Une bibliothèque d’illuminé : Apulée et Swedenborg ; Cazotte et Restif de la Bretonne. Vers Pythagore et la transfusion des âmes 1

II. — LA JEUNESSE. — LE ROMANTISME.

Le collège Charlemagne. — Une muse naïve : les Élégies nationales : sus aux romantiques ! — Senancour ; la traduction de Faust. — Paul Lacroix et le Mercure de France au XIXe siècle. — Retours à Mortefontaine. — Premières amitiés : Hippolyte Tampucci ; Théophile Gautier. — La grâce romantique : un drame inédit : Han d’Islande. — L’atelier Duseigneur et ses hôtes. — Vers la rénovation spirituelle et le rajeunissement du verbe. — La Pléiade et le xvie siècle. — Le théâtre : Jules Janin, Harel et l’Odéon. — Le Nouveau Genre. — Nicolas Flamel. — Le Prince des Sots. — Villon l’Écolier. — Tartufe chez Molière. — Lara. — La Dame de Carouge. — La Main de Gloire et les Contes du Bousingo. — Sainte-Pélagie. — Les Poèmes allemands. — Un pythagoricien moderne. — Les Odelettes 27

III. — CHOIX D’UNE CARRIÈRE ET D’UN PSEUDONYME.

Une vocation contrariée. — Récriminations paternelles et fréquentations de Bohème. — La mort des grands-parens ; la légende d’une succession. — La tutelle de Gérard. — Débuts de basoche. — Diplomatie ou médecine : les cholériques et la clinique de l’Hôtel-Dieu. — Le premier voyage : Provence, Italie, Naples. — Le secrétaire de Duseigneur ; histoire d’un chèque attardé. — Dandysme : Bohème galante et Jeunesse dorée. — Choix d’un pseudonyme : Gerval et Nerval. — Le Clos de Nerval et Pierre Olivier Béga. — Un peintre hollandais du xviie siècle. — Double anagramme. — Le culte des ancêtres : le Champ des Morts et les tombeaux de Mortefontaine 57 Pages.

IV. — ADRIENNE.

Rêve ou réalité. — La pelouse de Mortefontaine et les ruines de Chaâlis. — Première vision ; Angélique ou les Faux Saulniers : Delphine. — Le prieuré de Saint-Sulpice du Désert. — Sylvie et Othys ; Sidonie et Saint-Germain. — Le scénario de Francesco Colonna. — Sophie Dawes, baronne de Feuchères. — Une Pompadour romantique. — Le testament du duc de Bourbon et l’espagnolette de Saint-Leu. — Le château d’Adrienne. — Un sonnet d’Émile Deschamps. — La Baronne de Giac et le château de Valjenceuse 72

V. — AURÉLIA. — LE MONDE DRAMATIQUE.

La famille Colon et les débuts de Jenny. — Croquis et portraits. — Les Belles Femmes de Paris : portrait commandé à Théophile. — Débuts à rOpéra-Comique. — La rue du Doyenné et la Bohème galante. — Camille Rogier, Henry Egmont et les Contes d’Hoffmann. — Les Cydalises ; le Bal des Truands.Jodelet. — Naïades et Bacchantes. — La Reine de Saba. — La légende du lit Renaissance. — Le Monde dramatique ; la rédaction et l’illustration. — À la gloire de l’étoile. — Critique noir et critique blond.Corilla ou les Deux Rendez-vous. — Le désastre 91

VI. — LIAISON ET RUPTURE ; UN ROMAN PAR LETTRES ; PIQUILLO.

Correspondance réelle ou littérature ? — L’illustre Brisacier et Aurélia.Un roman à faire : le Chevalier Dubourget et la Comtesse Pall***. — Trois publications : la Sylphide ; Aurélia ; la publication Sardou. — Une idylle complète ; la flamme couronnée. — Le récit de Georges Bell. — La rupture : le bal de Zimmermann ; le cabaret du duc d’Orléans ; la bague coupée. — Zigzags : à la découverte de la Belgique. — Piquillo. — Hippolyte Monpou. — Mme Damoreau-Cinthie et Jenny Colon. — Une soirée d’ automne. — Le flûtiste et l’étoile ; le mariage de Jenny 109

VII. — L’ALLEMAGNE ; LÉO BURKART : LE SECOND FAUST ; MARIE PLEYEL.

Second voyage en Allemagne. — Nouvelle histoire d’un chèque attardé. — De l’hôtel du Corbeau à l’hôtel du Soleil. — Conjonction avec Dumas. — L’Alchimiste et Léo Burckart. — Kotzebue et Cari Sand ; le bourreau de Manheim. — Léo Burckart et la censure. — Un hiver à Vienne. — Mme Pleyel. — L’impossible amour. — La vision de la mort : Oclavie. — Le Second Faust ; la résurrection d’Hélène ; Faust chez les Mères. — Le rappel des Ombres dans la lumière de la vie. — Le Magnétiseur.La Forêt Noire. — À propos d’une mission : lettre au Corsaire. — Belgique et Hollande. — Piquillo à Bruxelles. — Rencontre d’Aurélia. — Retour à Paris 133

VIII. — LES LIMBES ; LA MORT D’AURÉLIA.

Les symptômes et la crise : rue Miromesnil et rue Picpus. — Convalescence et rechute. — Chez le Dr Esprit Blanche. — Au delà des portes d’ivoire : l’épanchement du rêve dans la vie. — Le Pages.

spectre de la solitude. — Adrienne et Aurélia. — La fin d’un rêve. — La mort de Jenny Colon. — Au cimetière Montmartre : l’attrait du sépulcre 166

IX. — L’ORIENT ; VERS ISIS.

Préparatifs de départ. — Th. de Fonfrède. — L’itinéraire : fantaisie et réalité. — Le pèlerinage ésotérique ; première station : l’Île de Vénus-Uranie. — Le Songe de Polyphile. — Alexandrie ; le Caire. — Le Carnet de voyage ; les dépenses. — Le canevas de délire. — Le Liban. — Chez les Druses. — Saléma. — Le scheik Saïd-Eschérazzi. — Vers Isis : dans la Pyramide de Chéops ; les épreuves de l’initiation. — Hakem et la religion des Druses. — Constantinople. — Colombes et cyprès : le grand Champ des Morts. — Camille Rogier. — Ildiz-Khan. — Les fêtes du Ramazan. — Derviches tourneurs et derviches hurleurs. — Le retour. — Naples et la marquise Gargallo. — Isis ou l’Iseum ; conclusion : le syncrétisme 180

X. — GÉRARD INVENTEUR ; LES ILLUMINÉS ; UNE MUSE NOUVELLE.

Le retour. — Labeurs de journaux et feuilletons dramatiques ; — La Hollande. — Voyages à Londres. — Histoire d’un brevet : le stéréographe.La Revue Pittoresque et le Diable amoureux. — Les influences de Restif. — La théorie des ressemblances et la transfusion des âmes. — Raoul Spifame.Cazotte, Cagliostro et Quintus Aucler.Les successeurs d’Icare. — Les ballades du Valois. — La muse ésotérique. — Vers dorés et sonnets mystagogiques 207

XI. — LE DERNIER THÉÂTRE ; FAUST ET L’IMAGIER DE HARLEM ; HENRI HEINE.

Traité pour les Côtes de la Méditerranée.Les Monténégrins. — Au banquet du Bœuf gras. — La Nuit blanche à l’Odéon. — De Paris à Pékin.Le Chariot d’enfant.Pruneau de Tours. — Un drame inédit de Faust. — À la recherche du Faust de Klinger. — L’Imagier de Harlem. — Alfred Busquet et le Poème des Heures. — Le germanisme de Gérard. — Les traductions de Heine 223

XII. — LE MARQUIS DE FAYOLLE ; LES FAUX SAULNIERS ; LA RECHUTE.

Le mal reparaît : chez le Dr Aussandou. — Alphonse Karr et le Journal. — Félix Tournachon, dit Nadar. — Le Marquis de Fayolle. — Le choléra. — Gérard veille sur Ernesta. — Angélique ou les Faux Saulniers ; l’Abbé de Buequoy. — Les paysages du Valois. — Nostalgies. — Nouveau séjour en Allemagne : les anniversaires de Faust et de Herder. — Lohengrin. — La maison de Gœthe. — Une vision royale. — Congé discourtois. — Rue du Mail. — Les épaves du salon de la Bohème galante. — Publication d’ensemble du Voyage en Orient.Misanthropie et Repentir. — Une chute : retour de fièvre. — Stadler et le Bois de Daphné. — Hippolyte Lucas et Francesco Colonna. — Les fêtes de Hollande. — Lorely. — Détresse 239 XIII. — TÉNÈBRES ET LUEURS ; SYLVIE ; DEUXIÈME INTERNEMENT ; LES CHIMÈRES.

Délire et découragement. — Georges Bell. — Lettre à la princesse de Solms. — À la maison Dubois. — Le Valois : la préparation de Sylvie. — Vagabondages à Montmartre ; les Halles. — À l’hospice de la Charité ; chez le Dr Émile Blanche. — Le déménagement. — Les Bacchantes de la rue du Doyenné. — Encore le Clos de Nerval.L’Illustre Brisacier.Les Filles du feu.La Pandora.Voyage en Italie.Les Chimères : El Desdichado ; Arthémise 261

XIV. — LE DERNIER VOYAGE ; L’AGONIE ; AURÉLIA.

La sortie de Passy. — Départ pour l’Allemagne. — Strasbourg : l’hôtel de la Fleur. — Bade. — À propos d’un portrait : l’iconographie de Gérard. — Infractions de régime. — Stuttgard, Munich, Nuremberg. — Weimar : visite à Liszt. — Les ténèbres. — Le mariage de Blanche. — Retour à Paris. — L’égarement : rentrée à Passy. — La fuite : chez Busquet. — Intervention de la Société des Gens de lettres. — Blanche se résigne. — Sortie de Gérard. — Les derniers jours : Vagabondages. — Promenades et Souvenirs. — Anecdotes de Champfleury et de Maxime du Camp. — Dénûment. — Derniers vers. — Aurélia. — Retour aux idées chrétiennes. — Il est trop tard 296

XV. — LA RUE DE LA VIEILLE-LANTERNE.

Suicide ou crime. — La grille et l’escalier. — Croquis et descriptions. — La découverte. — L’hôtesse et l’apprenti. — La Morgue. — Les amis. — Témoignages et souvenirs : Sardou, Arsène Houssaye, Delvau, Théophile Gautier, Maxime du Camp, Saintine, Paul Lacroix, Georges Bell et Philibert Audebrand. — Billet à la tante Labrunie. — Louis Legrand, Busquet, Asselineau. — L’impasse de désespoir. — Le sou de Méry. — Dernière enquête : une lettre du commissaire Blanchet. — Les prières de l’Église : un témoignage du docteur Blanche. — Pour une tombe : Dumas et Méry. — Une exhumation. — Parmi les ombres amies. — Épilogue : Chaâlis et Mortefontaine 335

APPENDICE.

Additions et notes 363

Annexe I. — Argument généalogique 389

Annexe II. — Les lettres à Aurélia 393

Bibliographie des Œuvres complètes :

I. Œuvres inédites, manuscrits, projets 397

II. Publications originales et premières éditions collectives 399

III. Éditions de luxe 409

IV. Articles de critique théâtrale, etc. 410

Index alphabétique 423

Table des gravures 431

Table des chapitres 433