Galehaut, sire des Îles Lointaines/18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plon-Nourrit et Cie (2p. 154-156).


XVIII


Sachez que le roi Artus assiégeait alors la Roche aux Saines, proche Arestuel, qui était un château si fort qu’on n’y redoutait d’autre péril que la famine. Il avait été bâti au temps que le roi Vortiger épousa la fille de Hangist le Saine, et il était alors tenu par Camille, la sœur du roi Hardogabran, qui savait plus d’enchantements que demoiselle du pays : grâce à quoi elle avait tant fait que le roi s’était épris de fol amour pour elle.

Le jour même que messire Gauvain arriva avec Hector, il n’eut pas de peine à découvrir ses dix-neuf compagnons de quête, qui étaient venus secrètement comme lui au secours de leur seigneur, car devant leurs tentes ils avaient placé leurs écus à l’envers, ainsi qu’il avait été convenu. Messire Gauvain leur dit comment il avait mené la quête à bien, et ils résolurent de combattre avec Lancelot, Galehaut et Hector, sans se faire connaître. Et, dès ce jour-là, les vingt-trois chargèrent ensemble et accomplirent tant de prouesses que chacun s’en ébahit.

La reine et ses demoiselles logeaient à quelque distance, derrière l’armée du roi, dans un village. En revenant de la bataille, Lancelot et Galehaut allèrent passer avec leurs gens devant cette maison. Et sachez que Lancelot portait à son heaume la manche vermeille que lui avait envoyée sa dame, et que son écu était peint d’une bande blanche, ainsi qu’elle l’avait ordonné. Lionel chevauchait à ses côtés, portant ses lances, armé d’un chapeau de fer et d’un haubergeon, comme un sergent.

— Reconnaissez-vous ce chevalier ? demanda la reine à la dame de Malehaut en les voyant venir.

Celle-ci se mit à rire. Et Lancelot leva les yeux, comme fit aussi Galehaut, et en apercevant sa dame à la fenêtre, peu s’en fallut qu’il ne tombât de son destrier.

La reine, cependant, se hâtait de descendre les degrés à leur rencontre. Le heaume de Lancelot était tout fendu et décerclé, ses bras rouges de sang jusqu’à l’épaule.

— Comment vous sentez-vous, beau doux ami ? demanda-t-elle. Et votre bras n’a-t-il point mal ? Je veux le voir.

Lancelot mit pied à terre et elle l’embrassa tout armé, tandis que la dame de Malehaut en faisait autant à Galehaut. Cependant, elle lui glissait dans l’oreille qu’elle le guérirait le soir même, s’il n’avait plaie mortelle ; et quand les deux compagnons partirent, elle garda Lionel pour lui donner ses instructions.