Histoire de la littérature grecque (Croiset)/Tome 3/Texte entier

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alfred Croiset et Maurice Croiset : Histoire de la littérature grecque, tome 3

Chapitre premier. — La primauté d’athênes au Ve et au IVe siècle.

I. Le génie attique antérieurement au v* siècle 1

II. Athènes après les guerres médiques 7

III. Athènes au iv« siècle 11

IV. L’atticisme 15

V. La langue attique 17


Chapitre II. — Les origines de la tragédie.

Bibliographie 23

I. Le sentiment tragique avant la tragédie 23

II. Le dithyrambe et la tragédie primitive 30

III. Les premiers poètes tragiques : Thespis ; Chœrilos ; Pratinas ; Phrynichos 41


Chapitre III. — Les concours de tragédie au Ve et au IVe SIÈCLE.

I. La tragédie en Grèce est une des formes du culte. Jours des représentations. Rôle des magistrats. Conditions du concours. Ordre et durée du spectacle 51

II. Lieu des représentations. Théâtres divers. Leur organi- sation essentielle CO

III. Le chœur tragique. Sa constitution. Ses évolutions. Ses chants 72

IV. Les acteurs et les figurants. Leur nombre. Masques et costumes. Déclamation et mimique 82

V. Les juges. Les prix. Le public. Les didascalies 94

Chapitre IV. — La tragédie et ses lois.

I. Les sujets tragiques 99

II. L’action. Les parties du drame 108

III. Progression de l’intérêt 117

IV. Les trois unités 126

V. Le chœur ; les personnages. Leur nature et leurs rapports 131

VI. Lyrisme tragique. Ses origines et ses formes 142

VII. Le dialogue et les récits 149

VIII. La langue de la tragédie 155

IX. Sa valeur morale 158

Chapitre V. — Eschyle.

Bibliographie 162

I. Vie et caractère d’Eschyle 164

II. Ensemble de son œuvre. Ce qui en reste 169

III. Ses idées religieuses et philosophiques 180

IV. Comment Eschyle conçoit la tragédie. Structure de ses pièces au point de vue théologique et au point de vue dramatique 189

V. Grandeur et simplicité des personnages 200

VI. Le poète lyrique 205

VII. L’écrivain 216

VIII. Infiuence d’Eschyle 222

Chapitre VI. — Sophocle.

Bibliographie 224

I. Vie et caractère de Sophocle 226

IL Son œuvre. Les tragédies perdues et les tragédies subsistantes 232

III. Conception nouvelle du drame. La volonté humaine érigée en principe d’action. Conduite de l’action 243

IV. Psychologie dramatique. Les caractères 252

V. Réduction des parties lyriques. Charme et noblesse du lyrisme de Sophocle 267

VI. Comment il modifie la langue de la tragédie 277 TABLE DES MATIÈRES 675

��Chapitre VII. — Euripide.

Bibliographie 283

I. Vie et caractère d'Euripide 286

IL Son œuvre. Pièces subsistantes 289

III. Liberté d'esprit d'Euripide. Mobilité de sa pensée. Son

imagination et sa sensibilité. Sa personnalité 304

IV. Absence de théorie dramatique proprement dite. Ten-

dances diverses. Variété et unité 311

V. Peinture dramatique des souffrances, des instincts et

des passions. Affections naturelles 319

VI. L'observation. Euripide père de la comédie nouvelle . . . 330

VII. Infériorité du lyrisme d'Euripide. Grâce légère et fan-

taisie 336

VIII. La langue d'Euripide 343

��Chapitre VIII. — Les poètes tragiques de second hang.

Bibliographie 352

I. Remarques générales. Nombre des poètes tragiques au

^ v et au IV® siècle. Les familles do poètes. Part d'A-

f thènes et des autres villes grecques 352

IL Les successeurs d'Eschyle. Son influence. — Gontem-

'••' porains de Sophocle : Aristarque, Néophron, Ion de

ï, Chios, Achéos 358

K lîl. Temps de la guerre du Péloponnèse. Les novateurs :

fi^ " Agathon 364

IV. Déclin de l'art tragique. La rhétorique sur la scène. In- fluence d'Euripide. Théodecte et Chcrémon 371

V. Le Rhésos 379

��Chapitre IX. — Le drame satyrique.

Bibliographie 382

I. Origines du drame satyrique. Ses principaux représen- tants et leurs œuvres 382

II. Les satyres, les dieux et les héros dans le drame saty-

', rique 396

f: III. Structure du drame satyrique. Son langage 408

��iL

��\

��Chapitre X. — Origines de la comédie. — Épicharme

et Sophron.

Bibliographie 415

�� � 676 TABLE DES MATIÈRES

I. Dionysies primitives. Chants phalliques. Le xc5|i.oç.

L'iambe populaire '. 416

IL Farces doriennes et mégariennes 422

m. Épicharme et Phormos 431

IV. Le mime. Sophron et Xénarque 448

��Chapitre XL — Formation de la comédie ancienne.

I. Commencements de la comédie attique. Établissement

des concours publics. Contrôle de l'État 451

II. Tendances caractéristiques de la comédie. Bouffonnerie

et fantaisie. Censure des choses du jour : mœurs publiques, politique, lettres et arts. L'ancienne comé- die 456

III. Prédécesseurs d'Aristophane. Ghionidès, Magnés, Ec-

phantidés. Gratinos. Gratés et Phérécratès. Poètes secondaires 463

IV. Les concours de comédie. La mise en scène. Le chœur

comique. Les acteurs 414

V. Structure intime de la comédie. Division en parties.

Prologue ; épisodes ; rythmes du dialogue. Chants du chœur : parodos, parabase, stasima ; rythmes lyri- ques 486

VI. L'action : la fable comique et la satire. Le chœur et les

personnages 502

VIL Langue de la comédie ancienne 511

��Chapitre XII. — Aristophane et ses contemporains.

Bibliographie , 514

I. Vie et œuvre d*Aristophane 516

II. Ses tendances générales 522

III. Comédies subsistantes 531

IV. Ses qualités dramatiques. Conduite de Taction 540

V. Les personnages • . . . . 551

VI. Ses qualités lyriques 560

VIL Sa langue ^. 569

VIII. Les poètes contemporains. Eupolis, Phrynichos et Pla- ton 574

��Chapitre XIII. — La comédie au iv« siècle.

Bibliographie 581

I. Transformation de la comédie ; ses causes • .982

�� � ��TABLE DES MATIÈRES 677

II. Sujets à la mode : parodies, représentation des mœurs.

L’intrigue et les personnages. Abandon de la fantaisie dans l’invention et dans le langage 586

III. Les poètes de la comédie moyenne. Antiphane, Anaxan-

dride, Eubule, Alexis 593

IV. Comédie nouvelle. Son organisation. Sujets qu’elle pré-

fère. L*amour. Imitation de la vie. L’intrigue. Les personnages. L’élément comique. Esprit épicurien et moralité de la comédie nouvelle 598

V. Les poètes : Philémon et Ménandre 609

VI. Poètes contemporains ; Diphile, ApoUodore, Posidippe. 620

��Chapitre XIV. — La. poésie hors du théâtre au v*

ET AU IV* SIÈCLE.

Bibliographie 623

Ib Transformation du lyrisme au v» siècle. Le dithyrambe.

Le nome. Heprésentations lyriques 624

II. Les poêles du dithyrambe et du nome au v« et au iv©

siècle. Kinésias, Phrynis, Mélanippide, Timothée, Philoxéne, otc 632

III. Le péan. Les épinicies. Les encomia. Poésie de société :

les scolies 644

IV. L’élégie : Événos, Gritias, Antimaque 649

V. Poésie moqueuse : Tiambe et la parodie : Hermippos,

Hégémon, Hérodas> Cratès 655

VI. L’épopée. Panyasis ; Antimaque ; Chœrilos 660

VII. Conclusion 670

��FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES

��Imprimerie générale de Chàlillon-sur-Seine. — M. P«pm.

��