Hurrah !!!

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

« Il n’y aura plus de Révolution tant que les Cosaques ne descendront pas ! »

Ernest CœurderoyDe la Révolution dans l’homme et dans la société — 1852.

« Vive l’universelle Guerre ! Vive l’universelle Révolution ! Et vivent les Cosaques qui nous apportent l’une et qui forceront l’autre ! Ne sont-ils pas nos frères ? — J’y tiens et je m’y tiens. — Qui vivra verra ! »

Ernest CœurderoyTrois Lettres au journal l’Homme.

« Voici le dernier cri du socialisme le plus sauvage ; personne encore n’en était venu jusqu’à ce point d’impudeur. »

Tous les journaux réactionnaires en 1852.

Zéro — 0000000

Tous les journaux de la Démagogie.

« Anathème ! anathème !! »

Tous les Césars de la proscription.


Ex-libris


Chapitre Ier. Exposé général des causes qui nécessitent l’invasion de l’Europe occidentale par la Russie 
 46
A. — 
Preuves tirées de la fatalité 
 46
B. — 
Preuves tirées de la situation actuelle 
 51
C. — 
Preuves tirées de l’organisme humain 
 55
D. — 
Preuves tirées de la comparaison 
 60
Chapitre II. Considérations sur le rôle de la fatalité, de la force et du despotisme dans les révolutions. — Applications à la Russie 
 73
§ 1. 
De la fatalité en général. 
 73
§ 2. 
Problème antinomique entre la fatalité divine et la liberté humaine. — Conclusion. 
 83
§ 3. 
Sur le despotisme. 
 88
Chapitre III. Problème antinomique entre la force matérielle et la force intellectuelle. — Solution. 
 113
Moment de la force et moment de l’idée. 
 120
Chapitre IV. Un cadavre. — Un fœtus. — L’un et l’autre doivent disparaître. 
 129
§ 1. 
Un cadavre 
 129
§ 2. 
Un fœtus 
 161
§ 3. 
Ni la barbarie ni la civilisation ne peuvent durer. 
 181
Chapitre V. Dans la prochaine guerre de conquête, la Russie servira de centre de ralliement aux races Slaves. 
 189
Chapitre VI. Considérations sur la transformation générale, la naissance et la mort, la décomposition cadavérique, la dissolution des éléments sociaux, la révolution, la guerre, les fléaux et l’invasion. 
 204
§ 1. 
Sur la transformation en général 
 204
§ 2. 
Généralités sur les révolutions 
 221
§ 3. 
Sur la mort, la guerre, les fléaux et famines 
 231
§ 4. 
Sur le croisement des races 
 260
Chapitre VII. Idée d’une crise transformatrice 
 273
Chapitre VIII. Visions 
 311
Vision Ire
L’esprit 
 311
Vision II. 
Ce que je vis un soir à l’amphithéâtre 
 312
Vision III. 
La fièvre 
 314
Vision IV. 
L’ange de la révolution 
 318
Vision V. 
Malédiction ! 
 319
Vision VI. 
Malheur ! 
 321
Vision VII. 
Ruine ! 
 323
Vision VIII. 
L’armée d’invasion 
 324
Vision IX. 
Attila 
 327
Vision X. 
Hurrah ! 
 330
Vision XI. 
Fin des derniers des bourgeois et du dernier des Bonaparte 
 333
Vision XII. 
Invocation des vieux cosaques 
 335
Vision XIII. 
Désespoir ! 
 337
Vision XIV. 
Carnage ! 
 338
Vision XV. 
Expiation ! 
 339
Vision XVI. 
Pestes et famines 
 341
Réalité 
 346
Chapitre IX. Exécution de la civilisation par l’épée. — Première phase de la guerre générale. — Itinéraire des Russes jusqu’à Constantinople. 
 349
Conséquence de la prise de Constantinople 
 349
I. Prédiction contre l’Angleterre 
 351
II. Prédiction contre la Turquie 
 361
Seconde phase de la guerre générale. — Itinéraire des Russes jusqu’à Paris 
 367
Nouvelle journée de Waterloo 
 370
Sac de Paris. — Famine. — Fléaux. — Anarchie. — Chaos social 
 374
Patriotisme des bourgeois 
 377
Prédictions touchant l’Espagne et le Portugal 
 379
Prédiction touchant l’Italie 
 382
Prédiction touchant la Belgique et la Hollande 
 384
Prédiction touchant la Suisse 
 384
Prédiction touchant l’Allemagne 
 386
Prédiction touchant la Suède et la Norwège 
 389
Prédiction touchant la Pologne 
 91
Prédiction touchant la France 
 395
Rôle des États-unis d’Amérique 
 397
Vision touchant l’Océanie 
 406
Épilogue 
 413
Alléluia ! 
 419
Dans la mort 
 422
Une condamnée 
 425