75%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. 406-412).



LE CHAPITRE DE SABA[1],
contenant cinquante-quatre verſets,
eſcrit à la Meque.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. Loüé ſoit Dieu, tout ce qui eſt au Ciel & en la Terre eſt à luy, Loüange luy eſt deuë, il eſt tres-ſage & ſçait tout, il ſçait tout ce qui entre dans la terre & tout ce qui en ſort, tout ce qui monte au Ciel, & tout ce qui en deſcend, il eſt clement & miſericordieux avec ſes creatures. Les impies demandent s’ils verront le jour du Jugement ; Dis leur qu’oüy, & que ton Seigneur en ſçait le temps, il ſçait le paſſé, le preſent & le futur, & tout ce qui eſt au Ciel & en la Terre, juſques à la peſanteur d'un atome, ce qui eſt encore plus petit, & ce qui eſt plus grand qu’un atome eſt eſcrit dans un livre qui explique toute choſe, il recompenſera les vray-croyans qui ont fait de bonnes œuvres, il leur donnera ſa miſericorde, & les enrichira de precieux treſorts ; Ceux qui ſe ſont efforcés de ſupprimer ſa loy reſſentiront les effets de ſon indignation ; Ceux qui ſçavent l’eſcriture cognoiſſent que ce que Dieu t’a enſeigné eſt la verité meſme pour conduire le peuple au droict chemin ; à la voye de l’honneur & de la vertu, mais les impies ont dit entr’eux, croirez vous un homme qui dit qu’apres voſtre mort vous reſſuſciterez, & ſerez des creatures nouvelles ? il ment impudemment, il eſt poſſedé du Diable ; Certainement, ceux qui ne croyent pas en la reſurrection ſont en une tres-grande erreur & reſſentiront de tres-rigoureuſes peines, ne voyent-ils pas ce qui eſt au deſſus & au deſſous d’eux ? ne conſiderent-ils pas le Ciel & la Terre ? ſi je veux je la rendray aride, & feray tomber ſur eux une piece du Ciel pour ſigne de ma toute-Puiſſance. Nous avons donné noſtre grace à David, & avons dit aux montagnes, aux oyſeaux, & aux metaux de me loüer avec luy, nous luy avons ordonné de faire des cuiraſſes, & le fer a eſté doux entre ſes mains comme de la cire. O lignée de Daniel ne ſoiez pas ingrats, je voids tous ce que vous faites. Nous avons ſouſmis les vents à Salomon, il les a commandés ſoir & matin depuis le Levant juſques au Ponant, nous luy avons donné une fontaine & un ruiſſeau d’airain fondu, les Demons le travailloient par noſtre permiſſion à ſa volonté & avons chaſtiés dans le feu d’Enfer ceux qui ne luy ont pas voulu obeyr ; ils luy ont baſty des Palais hauts eſlevez, & des maiſons de plein pied, ils luy ont fait des baſſins d’eau, des canaux, & des eſtangs nous luy avons dit, ô lignée de David, ne ſoit pas ingrate de mes graces, puiſque peu de perſonnes en ſont recognoiſſantes. Lors qu’il eſt mort par noſtre commandement ; rien n’a fait cognoiſtre ſa mort aux Demons que les vers qui ont mangé le bout de ſon baſton ou il eſtoit appuyé, lors que les Demons l’ont, veu choir, . ils ont cognu que s’ils euſſent ſçeu le futur & ce qui leur eſtoit cache, ils n’auroient pas ſi long-temps paſty à ſon ſervice. Les habitans de Saba ont une marque de ma toute-Puiſſance dans leur pays à ſçavoir, deux jardins, un du coſté du Septentrion, & l’autre du Midy, (on leur a dit, ) mangez des biens que voſtre Seigneur vous a donnés, & l’en remerciez, leur pays eſt delicieux, Dieu a eſté miſericordieux envers eux, neantmoins ils ont eſté ingrats impies, nous avons envoyé la en riviere d’Arem qui a inondé leurs jardins, nous les avons changés deux jardins d’eſpine, & de cyprez, & d'un peu de tamarinde[2], nous les avons ainſi chaſtiés à cauſe de leur impieté. Nous avons eſtably un chemin avec pluſieurs villes pour la facilité du commerce entr’eux, & la ville que nous avons beniſte, & avons dit au peuple de ſuivre ce chemin nuit & jour avec ſeureté & ſans peur ; ils ont dit, Dieu nous ruine par la longueur de ce chemin, ils ſont retournez en leur impieté, & nous les avons diſperſé ſur la terre pour ſervir d’exemple à leur poſterité, & d’inſtruction à ceux qui perſeverent en ma loy, & qui ſont recognoiſſants de mes graces. Le Diable leur a fait croire ſon opinion ; ils l’ont ſuivy, excepté une partie des vray-croyans qui eſtoient entr’eux, il n’a point eu de pouvoir ſur eux, que pour cognoiſtre ceux qui croyent en la reſurrection, & ceux qui en doutent. Ton Seigneur obſerve tout, & prend garde à tout ; Dis leur, invoquez vos idoles, ils n’ont pas de pouvoir de la groſſeur d’un atome ny au Ciel ny en la Terre, Dieu n’a point de compagnon, ils ne trouveront perſonne qui les protege au jour du Jugement, perſonne n’intercedera pour eux ſans la permiſſion de ſa divine Majeſté ; S’ils reçoivent quelque allegreſſe en leur peur, ils demandent les uns aux autres ce que Dieu a dit, & reſpondent qu’il a dit la vérité, qu’il eſt tres-hault & tres-puiſſant ; dis leur, qui vous enrichit des biens du ciel &de la Terre ? ils diront que c’eſt Dieu. Dis leur, qui de vous ou de nous ſuit le droict chemin ? ou qui de vous ou de nous eſt devoyé ? Ne vous informez pas de nos pechez, nous ne ſommes pas curieux de ſçavoir ce que vous faites, Dieu nous aſſemblera au jour du Jugement, & jugera nos differents avec equité, il eſt tres-grand Juge ; dis leur, faites nous voir les Idoles que vous avez adorées ; certainement il n’y a qu’un ſeul Dieu tout-Puiſſant & Sage. Nous ne t’avons envoyé que pour annoncer aux hommes les joyes du Paradis, & pour leur preſcher les peines de l’Enfer, mais la plus grande partie ne le cognoit pas, ils demandent en qu’il temps ils verront la punition qu’on leur preſche ; & ſi tu dis la verité ; dis leur, lorſque ſon temps ſera venu vous ne l’a pourrez pas retarder ny avancer d’un heure ; ils ont dit qu’ils ne croiront pas en l’Alcoran, mais tu les verras un jour aſſembliez en la preſence de ton Seigneur, tu verras qu’ils s’accuſeront les uns les autres, les pauvres diront aux riches, vous nous avez empeſché d’obeyr aux commandemens de Dieu, ils reſpondront, vous avons nous devoyez du chemin qui vous a eſté enſeigné ? au contraire, vous avez eſté meſchants & malicieux ? ils leur diront ; au contraire, vous avez employez jour & nuit vos artifices pour nous rendre ingrats des graces de Dieu, & pour nous faire croire qu’il a des compagnons eſgaux à luy, ils ſeront repentans de leurs pechez lors qu’ils verront leur punition, nous leur mettrons les cheſne s au col & ſeront chaſtiez ſelon leurs demerites. Les principaux habitans des villes ont dit aux Prophetes que nous leur avons envoyez pour preſcher les tourmens de l’Enfer, qu’ils ne croiroient pas en leurs paroles : Nous avons (ils ont dit) plus de biens & plus d’enfans que ceux qui croient en leurs diſcours, nous ne ſeront pas damnez comme ils diſent ; Dis leur, mon Seigneur donne & oſte le bien à qui bon luy ſemble ; mais la plus grande partie du peuple ne le cognoit pas, vos richeſſes & vos enfans ne vous approcheront pas de Dieu; ceux qui feront de bonnes œuvres, en ſeront recompenſez & vivront eternellement dans les delices du Paradis ; ceux qui feront leurs efforts pour ſupprimer noſtre loy ſeront precipitez dedans le feu d’Enfer ; Dis leur, mon Seigneur donne & oſte le bien à qui bon luy ſemble ; il aneantira les aumoſnes que vous ferez ſi vous n’obſervez pas ſa loy, il eſt le riche des riches : Souviens-toy du jour que j’aſſembleray les Idolaſtres, & que je diray aux Anges, voilà ceux qui vous ont adoré ; ils diront, loüé ſoit Dieu ; tu es ſeul noſtre maiſtre & protecteur ; ils ne nous ont pas adoré ; ils ont adoré le Diable, la plus grande partie d’entr’eux ont crû en ſa parole, aujourd’huy ils ne le peuvent faire ny bien ny mal les uns aux autres, alors je diray aux infidelles, gouſtez les tourmens du feu d’Enfer que vous n’avez pas voulu croire. Ils ont dit lors que tu leur as preſché nos commandemens, cét homme nous veut empeſcher d’adorer les Dieux de nos peres, il eſt un blaſphemateur ; ils ont dit que l’Alcoran n’eſt que ſortilege & magie, & ne liſent pas les livres que nous leur avons envoyez ; Ceux qui les ont precedez ont fait comme eux, ils ont demanty nos Apoſtres, & les ont empeſchés de preſcher la dixme de ce que nous leur avions inſpiré, ils les ont dementy, mais comme ont ils eſté chaſtiez ! Dis leur, je vous preſche de prier Dieu deux à deux, ou ſeuls, ou accompagnez, vous cognoiſtrez un jour que voſtre amy Mahomet n’eſt pas poſſedé du Diable, & qu’il vous preſche les peines de l’Enfer, je ne vous demande point de recompenſer de mes exhortations, Dieu m’en recompenſera, il void tout ; Dis leur ; Dieu enſeigne la verité & le futur à ſes Prophetes, la verité a paru le menſonge a eſté cognu, & les menteurs ont eſté privez de ſa miſericorde, ſi je me devoye ou ſi je faits ce que Dieu m’a ordonné ce ſera pour mon ame, Dieu entend tout & eſt preſent à tout. Tu verras les infidelles remplis de peur & effrayez lors qu’ils ſortiront de leurs tombeaux, ils n’eviteront pas la nition de leur incredulité ; ils diront alors qu’ils croyent en l’Alcoran, mais je leur monstreray de loin la loy qu’ils ont mesprisée dans le monde, ils seront precipitez avec leur ignorance en un lieu éloigné de pardon & de misericorde ; ils seront separez d’avec les vray-croyans, parce qu’ils ont douté des commandemens de la loy de Dieu.

  1. Saba eſt une province de Liemen. Voy Gelaldin.
  2. Voy Gelaldin.