75%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. 412-418).



LE CHAPITRE DU CREATEUR,
contenant quarante-cinq verſets,
eſcrit à la Meque.

Ce Chapitre est intitulé des Anges dans le Tefsir anf Joahir, qui traite de l’explication de l’Alcoran en Turc.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. Louange soit à Dieu Createur du Ciel & de la Terre, qui a creé les Anges messagers de ses commandemens; ils ont des aisles, deux, trois, & quatre, il fait de ses creatures ce que bon luy semble, il est tout-Puissant, personne ne peut comprendre la grace qu’il donne à son peuple, elle est incompréhensible, il est tout-Puissant & tres-Sage. O peuple souvenez-vous de la grace de Dieu, y a t’il un autre Createur que luy ? il vous enrichit des biens du Ciel & de la Terre, il n’y a point de Dieu que luy ; comme peuvent blaſpheme les impies contre ſa divine Majeſté ? s’ils te dementent, certainement ils ont dementy les Prophetes qui ont eſté envoyez auparavant toy, ils ſeront un jour aſſemblez devant Dieu pour eſtre jugez. O peuple ce que Dieu promet eſt infaillible, ne vous glorifiez pas des biens de la terre, prenez garde que le Diable ne vous ſeduiſe & ne vous rende orgueilleux, par ce que Dieu differe quelque temps la punition de vos crimes ; le Diable eſt voſtre ennemy, ſoiez ſes ennemis ; il conduit ceux qui le ſuivent dans le feu d’Enfer, où ils ſouffriront les rigueurs d’une peine infinie, les pechez ſeront pardonnez à ceux qui croiront en Dieu, & qui feront de bonnes œuvres : Souvente fois celuy qui prend plaiſir à ce qu’il fait, croit bien faire ; Dieu devoye & conduit qui bon luy ſemble, n’aye pas regret de t’eſloigner des meſchans, Dieu ſçait tout ce qu’ils font ; Il envoye les vents qui pouſſent les nuës aux lieux ſecs & arides pour rafraichir la terre, & pour la faire revivre apres ſa mort, ainſi il reſſuſcitera les morts. Celuy qui ayme la grandeur trouvera en Dieu toute ſorte de grandeur, les bonnes paroles arrivent juſques à ſa divine Majeſté, & nos bonnes œuvres luy ſont agreables ; Ceux qui conſpirent contre le Prophete, reſſentiront de grands tourmens, & leur conſpiration ſera vaine & inutile. Dieu vous a creés de pouſſiere &de boüe, il vous a creés hommes & femmes, la femme ne conçoit ny n’accouche que par ſa permiſſion, perſonne ne peut prolonger ny accourcir ſa vie que ſuivant ce qui eſt eſcrit dans le livre (qui eſt gardé au Ciel,) ces choſes ſont faciles à Dieu. Ces deux mers ne ſont pas ſemblables à Leufrate duquel l’eau eſt douce et agréable à boire, l’eau de la mer eſt chaude et ſalée, neantmoins vous manger des poiſſons de l’un et l’autre, vous peſchez dans la mer des pierreries pour vous parer, vous voyez courir le navire ſur les eaux, & fendre les ondes pour l’advantage de voſtre commerce, peut-eſtre que vous remercierez Dieu de ſes graces ; il fait entrer la nuit dans le jour, & le jour dans la nuit, il a creé le ſoleil & la lune qui courent dans le Ciel juſques au jour ordonné. Ce Dieu qui a creé ces choſes eſt voſtre Seigneur, l’Empire du monde eſt à luy, les Idoles que vous adorez n’ont pas plus de pouvoir que l’eſcorce d’une amande, ſi vous les invoquez ils ne vous exauceront pas, ils vous renieront au jour du Jugement, & ne vous pourront pas faire cognoiſtre ny les joyes du Paradis, ny les tourmens de l’Enfer. O peuple, vous eſtes pauvres & neceſſiteux, vous avez beſoin de l’ayde de Dieu, & Dieu n’a pas affaire de vous, loüange luy eſt deuë en tout lieu, il vous exterminera ſi bon luy ſemble, & créera un autre peuple nouveau en voſtre place, perſonne ne portera le fardeau d’autruy pour leger & peſant qu’il ſoit, non pas meſmes quand ils ſeroient proches parens. Preſche les tourmens de l’Enfer à ceux qui craignent leur Seigneur ſans le voir, & qui font leurs oraiſons au temps ordonné ; Celuy qui ſe garde de l’offenſer travaille pour ſoy-meſme, tout le monde ſera un jour aſſemblé devant luy pour eſte jugé ; Les aveugles ne ſont pas ſemblables à ceux qui voyent, les tenebres ne ſont pas ſemblables à la lumière, l’ombrage & la fraiſcheur ne ſont pas ſemblables à la chaleur du Soleil, les vivants ne ſont pas ſemblables aux morts, Dieu ſe fait entendre à qui bon luy ſemble, tu ne peux pas faire entendre les commandemens de Dieu à ceux qui ſont dans les tombeaux, nous ne t’avons envoyé que pour preſcher les peines de l’Enfer, & les joyes du Paradis, il n’y a point de lieu au monde où elles n’ayent eſté preſchées, ſi les infidelles te demandent, ceux qui les ont precedés ont auſſi dementy ceux que nous leur avons cy-devant envoyé pour leur preſcher les myſteres de la foy & les eſcritures, ils ont eſté ſurpris en leurs pechez, ont eſté rigoureuſement chaſtiez. Ne voids-tu pas comme ton Seigneur fait deſcendre la pluye du Ciel pour faire produire à la terre pluſieurs fruicts de diverſe ſorte ? & pour nourrir dans le montagnes les chevreux, les cerfs, & les biches ? pour nourrir les corneilles & les corbeaux ? les hommes, & les animaux de divers genre & eſpece ? Dieu gratifie ſes creatures qui recognoiſſent ſes bien-faits, il eſt tout-Puiſſant & miſericordieux Ceux qui liſent devotement le livre de Dieu, qui font leurs oraiſons au temps ordonné, & qui depenſent en œuvres pies ſecretement ou publiquement une partie des biens que nous leurs avons donnez, eſperent une recompenſe qui ne perira jamais, Dieu les recompenſera, il augmentera ſes graces ſur eux, ils eſt miſericordieux envers les bons ; & agrée la recognoiſſance de ſes graces. Le livre que nous t’avons donné contient la verité, il confirme les anciennes eſcritures, Dieu ſçait tout & void tout Nous avons donne l’intelligence de l’Alcoran à ceux que nous avons eſleus entre nos creatures ; il y a des perſonnes qui ſe ſont mal acquités de ce que nous leur avons enſeigné les uns ont fait ce qui leur a eſté ordonné, & les autres l’ont enſeigné avec affection & diligence par la permiſſion de Dieu ; c’eſt une tres grande grace, ils entreront dans le jardin d’Eden, où ils demeureront eternellement, ils ſeront parez de colliers d’or enrichis de pierres precieuſes, ils ſeront veſtus de fine ſoye, & diront, loüé ſoit Dieu qui nous a delivrés d’affliction, il eſt tres miſericordieux, & agrée les remerciemens de ſes creatures, Ceux qui par ſa grace ſpeciale joüiront de la maiſon d’eternité, ne ſouffriront point de peine, & les infidelles ſeront precipitez de dans le feu d’Enfer. Ils ne mourront pas dans ces tourmens, & leur douleur ne ſera jamais allegée, ainſi ſeront chaſtiez les meſchans, ils demanderont inutillement ſecours à Dieu, & diront ; Seigneur delivre nous de ces peines, nous ferons mieux que nous n’avons cy-devant fait. Je ne prolongeray pas davantage voſtre vie en terre, je vous ay envoyé mes Prophetes & mes Apoſtres ; ils vous ont preſché mes commandemens, vous ne les avez pas voulu eſcouter, goutez à preſent les peines d’Enfer que vous avez meritées, les meſchans ſont aujourd’huy privez de protection. Certainement Dieu ſçait tout ce qui eſt au Ciel & en la Terre, il ſçait tout ce qui eſt dans le cœur des hommes ; C’eſt luy qui vous fait multiplier en terre, l’impieté s’eſlevera contre les impies, elle les rendra abominables devant Dieu, & les mettra au nombre des gens perdus ; Dis leur, avez vous bien conſideré les Idoles que vous avez adoré ? dites-moy ce qu’ils ont creé en terre ? ont ils eſté compagnons de Dieu en la creation des Cieux ? Dieu leur a-t’il envoyé un livre & des raiſons pour authoriſer leur impieté ? certainement les impies ne s’enſeignent les uns aux autres que ſuperbe & orgueil ; Dieu ſouſtient les Cieux & la Terre, perſonne ne les peut ſouſtenir que luy, il eſt clement & miſericordieux. Les impies ont juré de combattre pour l’augmentation de la foy s’il leur venoit un Predicateur pour les inſtruire, & lors qu’il eſt venu, ils ont augmenté leur impieté, ils ſe ſont enorgueillis en terre, & ont conſpiré contre les vray-croyans, leur conſpiration eſt tombée ſur eux-meſmes, & ne peuvent attendre autre choſe que ce qui a eſté ordonné contre ceux qui les ont precedés, la loy de Dieu ne reçoit point d’alteration. Ne conſiderent-ils pas quelle a eſté la fin de ceux qui les ont precedés, qui eſtoient plus puiſſans & plus riches qu’eux ? Il n’y a rien d’impoſſible à Dieu, il ſçait tout & eſt tout-Puiſſant. Si Dieu puniſſoit le peuple lors qu’il l’offenſe, il ne laiſſeroit pas un animal en terre, il differe de chaſtier les meſchans juſques au temps ordonné, lors que le temps ſera venu, il les chaſtiera ſelon leurs demerites, il void tout.