100%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/64

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. 587-589).



LE CHAPITRE DE LA TROMPERIE,
contenant dix-huict verſets,
eſcrit à la Meque.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. Loüez Dieu tout ce qui eſt au Ciel & en la Terre, il eſt Roy de toute choſe, loüange luy eſt deuë, il eſt tout-Puiſſant ; C’eſt luy qui vous a creés ; les uns obſervent ſes commandemens & les autres ſont infidelles, il void tout ce que vous faites. Il a creé les Cieux & la Terre, il vous a formés, & ſerez un jour aſſemblez devant luy pour eſtre jugez, il ſçait ce qui eſt au Ciel & en la Terre, il ſçait : vos ſecrets & ce que vous publiez, il ſçait ce qui eſt dans le cœur des hommes. Navez vous pas ouy ce qui eſt arrivé cy-devant aux impies ? ils ont eſté punis, ils ſont morts dans leur malheur , & reſſentiront à la fin de rudes peines parce que Dieu leur a envoyé des Prophetes pour les inſtruire, & ont dit, Quoy ? un homme comme nous nous enſeignera-t’il le droit chemin ? ils les ont meſpriſez, & ont abandonné la loy de Dieu ; il n’a pas affaire d’eux, il n’a pas beſoin du monde, loüange luy eſt deüe en tout lieu, les impies croyent ils qu’ils ne reſſuſciteront pas ? au contraire Dieu les fera reſſuſciter, & leur dira tout ce qu'ils ont fait, c'eſt choſe facile à ſa divine Majeſté. Croyez en Dieu, en ſon Prophete, & en la lumiere qu'il vous a envoyée, il ſçait tout ce que vous faites. Souviens-toy du jour qu’il vous appellera tous en Jugement, ce jour ſera le jour de tromperie on cognoiſtra ceux qui ſe ſont trompez eux-meſmes & ceux qui ont trompé leurs prochains[1]. Ce jour les peſchez ſeront pardonnez à ceux qui auront crû en ſon unité & qui auront fait de bonnes œuvres, ils demeureront eternellement dans des jardins ou coulent pluſieurs fleuves, les infidelles qui meſpriſent les commandemens ſeront précipitez dedans l’Enfer où ils bruſleront eternellement ; il ne vous arrive point de mal que par la permiſſion de Dieu, il donne patience à celuy qui croit en ſa divine Majeſté, & ſçait tout. Obeiſſés à Dieu & à ſon Prophete, ſi vous leur deſobeiſſez ſçachez que le Prophete de Dieu n’eſt obligé que de vous preſcher la verité de la foy, il n’y a qu’un ſeul Dieu, tous les vrays-croyants ſe reſignent en ſa divine volonté. O vous qui croyez, vous avez des enfans & des femmes qui ſont vos ennemis, gardez-vous de leur mauvaiſe volonté, ſi vous leur pardonnez, ſi vous vous eſloignez d’eux, Dieu vous ſera clement & miſericordieux. Les richeſſes & les enfans vous empeſchent ſouvent d’obeyr à Dieu, mais ſçachez qu’il recompenſe abondamment les gens de bien, craignez-le de tout voſtre pouvoir, eſcoutez ſes commandemens, obeïſſez luy, faites des aumoſnes, celuy qui ne ſera pas avaricieux fera bien-heureux, ſi vous preſtez quelque choſe à Dieu il vous le fera multiplier, il vous pardonnera vos pechez, il agrée la recognoiſſance de ſes bien-faits, & eſt tres-miſericordieux. Il ſçait le preſent, le paſſé, &le futur, il eſt tout-Puiſſant & Sage.

  1. & Kitab el tenoir.