100%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/Au lecteur

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. Au lecteur).
AU   LECTEUR.

 


CE Livre eſt une longue conference de Dieu, des Anges, et de Mahomet, que ce faux prophète a inventée aſſez grossièrement ; tantoſt il introduit Dieu qui luy enſeigne ſa loy, apres un Ange, puis les Prophetes, & ſouvent il fait parler Dieu en pluriel par un ſtyle qui n’eſt pas ordinaire ; Il declame contre ceux qui adorent les idoles, particulierement contre les Habitants de la Ville de la Meque, & contre Coreïs[1] qui eſtoient ſes ennemis à ſon évenement. Il a intitulé ce livre ALCORAN, comme qui diroit le Recueil des Preceptes ; il l’appelle auſſi EL FORCAN, c’eſt à dire, qui distingue le bien d’avec le mal ; Il l’a diviſé en pluſieurs Chapitres, auſquels il donne telle inſcription que bon luy ſemble : ſouvent il les intitule des mots qui ſont en leur première ligne ſans avoir eſgard de quelle matiere ils traitent, & parle fort peu de leur inſcription ; Il les diviſe en pluſieurs ſignes ou verſets qui contiennent ſes ordonnances & ſes fables, ſans obſervation ny de ſuite ny de liaiſon de diſcours, ce qui eſt cauſe que tu trouveras en ce Livre un grand nombre de pieces détachées, & diverſes repetitions de meſmes choſes. Il a eſté expliqué par pluſieurs Docteurs Mahometans, leur explication eſt auſſi ridicule que le texte : Ils aſſurent que l’original de l’Alcoran eſt eſcrit ſur une table qui eſt gardée au ciel, que l’Ange Gabriel a apporté cette copie à Mahomet qui ne ſçavoit ny lire ny eſcrire, & l’appellent le Prophete ou Apoſtre par honneur. Tu trouverras au commencement de quelques Chapitres des Lettres de l’Alphabet Arabe, que pluſieurs perſonnes ne veulent pas expliquer ; ils ont peur de dire des choſes qui ne ſoient pas agreables à leur faux Prophete : Le plus grand nombre de leurs Docteurs diſent que ces Lettres ſont les premières Lettres des noms de Dieu. Tu en trouveras l’explication dans cette verſion ; Tu ſeras eſtonné que ces abſsurditez ayent infecté la meilleure partie du Monde, & avoüeras que la connaiſſance de ce qui eſt contenu dans ce Livre, rendra cette Loy bien meſprisable.

  1. La famille de Coreïs eſtoit puiſſante en Arabie au temps de Mahomet.