L’Encyclopédie/1re édition/ACARNE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  ACARNAR
ACARNANIE  ►

ACARNE, s. m. ἁκαρναν, poisson de mer semblable au pagre & au pagel, avec lesquels on le vend à Rome sous le nom de phragolino, que l’on donne à ces trois especes de poisson. L’acarne est blanc, ses écailles sont argentées, le dessus de sa tête est arqué en descendant jusqu’à la bouche, qui est petite. Ses dents sont menues, ses yeux grands & de couleur d’or ; l’espace qui se trouve entre les deux yeux est applati, les nageoires sont blanches ; il y a à la racine des premieres une marque mêlée de rouge & de noir. La queue est rouge ; on voit sur le corps un trait qui va en ligne droite depuis les ouies jusqu’à la queue. On pêche ce poisson en été & en hyver ; sa chair a un goût doux, quoiqu’un peu astringent à la langue ; elle est nourrissante, & se digere facilement. Les parties intérieures de l’acarne sont à peu près semblables à celles du pagre & du pagel. Rondelet, Aldrovande. Voyez Pagre & Pagel. Voyez aussi Poisson. (I)