L’Encyclopédie/1re édition/ANOMAL

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 487).
◄  ANOLIS
ANOMALIE  ►

ANOMAL, adj. terme de Grammaire ; il se dit des verbes qui ne sont pas conjugués conformément au paradigme de leur conjugaison ; par exemple le paradigme ou modele de la troisieme conjugaison latine, c’est lego : on dit lego, legis, legit ; ainsi on devroit dire fero, feris, ferit ; cependant on dit fero, fers, fert ; donc fero est un verbe anomal en Latin. Ce mot anomal vient du Grec ἀνόμαλος, inégal, irrégulier, qui n’est pas semblable. Ἀνόμαλος est formé d’ὁμαλός, qui veut dire égal, semblable, en ajoûtant l’ privatif & le ν, pour éviter le bâillement.

Au reste, il ne faut pas confondre les verbes défectifs avec les anomaux ; les défectifs sont ceux qui manquent de quelque tems, de quelque mode ou de quelque personne ; & les anomaux sont seulement ceux qui ne suivent pas la conjugaison commune : ainsi oportet est un verbe défectif plûtôt qu’un verbe anomal ; car il suit la regle dans les tems & dans les modes qu’il a.

Il y a dans toutes les langues des verbes anomaux, & des défectifs, aussi-bien que des inflexions de mots qui ne suivent pas les regles communes. Les langues se sont formées par un usage conduit par le sentiment, & non par une méthode éclairée & raisonnée. La Grammaire n’est venue qu’après que les langues ont été établies. (F)