L’Encyclopédie/1re édition/ARPENT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ARPENT, s. m. (Agricult.) c’est une certaine étendue de terre qui contient cent perches quarrées, c’est-à-dire, dix perches de long sur dix perches de large, la perche étant évaluée sur le pié de trois toises ou dix-huit piés. Les métairies, les fermes, les bois, &c. s’estiment ordinairement en arpens. On dit qu’une prairie, qu’un jardin, qu’un champ contient tant d’arpens. En Angleterre, ainsi qu’en Normandie, on compte les terreins par acres. Voyez Acre. (E)