L’Encyclopédie/1re édition/ARRIERE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  ARRHES

ARRIERE, s. m. ou poupe, (Marine.) c’est la partie du vaisseau qui en fait l’arriere, & qui est soûtenue par l’étambord, le trépot & la lisse de hourdi ou barre d’arcasse. On comprend ordinairement sous le mot d’arriere & de poupe, cette partie du vaisseau comprise entre l’artimon & le gouvernail, où l’on trouve la dunette, la galerie, la chambre du capitaine, &c. Voyez Arcasse.

Faire vent arriere ; c’est prendre le vent en poupe. On dit aussi, venir vent arriere, porter vent arriere, & aller vent arriere. Le vaisseau qui porte vent arriere, ne va pas si vîte que quand il fait vent largue, & qu’il porte de vent de quartier ; supposant que dans l’une & l’autre navigation, le vent soit d’une égale force : car ayant vent largue, toutes les voiles servent & prennent le vent le biais ; au lieu que lorsque le vent est en poupe, & qu’il porte également entre deux écoutes, la voile d’artimon dévole une partie du vent à la grande voile, & celle-ci à la misene, les dernieres faisant toûjours obstacle à celles qui les précedent. Voyez Largue.

Passer à l’arriere d’un vaisseau ; c’est aller se mettre à l’arriere d’un vaisseau, ou le laisser passer devant & se mettre à sa suite.

Demeurer de l’arriere ; se trouver de l’arriere à l’atterrage suivant l’estime de ses routes. V. Navigation & Naviger sur la terre.

Mettre un vaisseau de l’arriere ; c’est le dépasser & le laisser derriere soi. (Z)

Arriere, terme que l’on joint avec un autre mot, pour faire signifier à ce mot quelque chose de postérieur, qui est derriere, opposé à avant ou devant. V. Avant.

Arriere, en terme Milit. signifie la partie postérieure d’une armée ; c’est l’opposé de front ou face. Voyez Front.

Arriere-garde ; c’est la partie d’une armée, qui marche la derniere immediatement après le corps de l’armée, pour empêcher les déserteurs. V. Garde.

Arriere-demi-file ; ce sont les trois derniers rangs d’un bataillon qui est rangé sur six hommes de profondeur. Voyez File.

Arriere-ligne ; c’est la seconde ligne d’une armée campée, qui est éloignée de trois ou quatre cens pas de la premiere ligne ou du front. Voyez Ligne.

Arriere-rang ; c’est le dernier rang d’un bataillon ou escadron, quand il est campé. Voyez Rang.

Toutes ces applications du terme d’arriere ne s’employent guere à présent, si ce n’est pour signifier la partie de l’armée qui marche la derniere, c’est-à-dire l’arriere-garde : car on dit, seconde ligne d’une armée, & non arriere-ligne, & dernier rang d’un bataillon, &c. (Q)

Arriere-garde, (Marine.) l’arriere-garde d’une armée navale ; c’est la division qui fait la queue de l’armée, & c’est aussi celle qui est sous le vent. (Z)