L’Encyclopédie/1re édition/BRUN

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

BRUN, adj. pris substantivement, c’est en Peinture, le sombre obscur ; les ombres du tableau se font de brun plus ou moins foncé, selon que les corps sont plus ou moins opposés à la lumiere : on dit les bruns d’un tableau, les ombres d’un tableau. Il y a des bruns rougeâtres, grisâtres, &c.

Brun rouge, qu’on appelle aussi ocre, est une pierre naturelle d’un rouge foncé ; elle est d’un grand usage dans la Peinture, soit à l’huile soit à détrempe. Voyez Peinture. Voyez Ocre. (R)

Brun de Plastre, est une petite pierre luisante, qu’on trouve dans les carrieres de plâtre, & dont les Batteurs d’or se servent pour couper l’or sur le coussin, en le saupoudrant de cette pierre, calcinée & pulvérisée. Voyez Talc, qui est le nom de cette pierre. Voyez Batteur d’or.

Brun, (Manege) bay brun, se dit des chevaux qui sont de couleur de châtaigne obscure. Voyez Bay. (V)