L’Encyclopédie/1re édition/CANNELÉ

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  CANNELLE
CANNELER  ►

* CANNELÉ, adj. (Arts méchan.) On donne ce nom à tout corps, pierre, bois ou métal, auquel on remarque des cavités longitudinales & semi circulaires ou à peu-près, soit que ces cavités ayent été pratiquées par la nature, soit qu’elles ayent été faites par art ; ainsi on dit d’un canon de fusil, qu’il est cannelé, & de la tige d’une plante qu’elle est cannelée. De toutes les occasions dans lesquelles la nature forme des cannelures aux corps, il n’y en a peut-être pas une où la Physique soit en état de rendre raison de ce phénomene. L’art a plusieurs moyens différens de canneler : on cannele au rabot ; on cannele au ciseau ; on canncle à la fonte ; on cannele à l’argue. Voyez Argue, Rabot, Ciseau, Fonderie, &c.

Cannelé, en Anatomie, les corps cannelés, quelquefois corps striés, sont deux éminences qui se trouvent à la partie antérieure des ventricules du cerveau, qui sont formées par l’entrelacement de la substance médullaire, & de la substance cendrée, ce qui fait paroitre, lorsqu’on les racle avec un scalpel, des lignes blanches & des lignes cendrées alternativement disposées, & que l’on a regardé comme des cannelures. (L)

Cannelé, étoffe de soie ; le cannelé est un tissu de soie comme le gros de tour & le taffetas, à l’exception qu’on laisse oisive une des deux chaînes nécessaires pour former le corps de l’étoffe, du côté de l’endroit pendant deux, trois, ou quatre coups. Il est composé de deux chaînes & de la trame, dont on proportionne le nombre des bouts à la qualité qu’on veut qu’il ait. Voyez Étoffe de soie.

Il se fait des cannelés unis & des cannelés brodés soie & dorure ; ils sont tous ordinairement de .

Lorsque la chaîne qui forme le cannelé a cessé de travailler trois, quatre, ou cinq coups plus ou moins, on la fait toute lever pour arrêter cette même soie, & former le grain du cannelé.

Cannelé, en termes de Blason, se dit de l’engrelure, dont les pointes sont en-dedans & le dos en-dehors, de même que les cannelures des colonnes en Architecture. (V)