L’Encyclopédie/1re édition/CARRIERE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 704).
◄  CARRIER
CARRION  ►

CARRIERE, s. f. (en Architecture) c’est un lieu creusé en terre d’où l’on tire la pierre pour bâtir, ou par un puits comme aux environs de Paris, ou de plein pié le long de la côte d’une montagne, comme à S. Leu, Troci, Mallet, & autres endroits. Les carrieres d’où l’on tire le marbre, sont appellées en quelques endroits de France marbriere ; celles d’où l’on tire la pierre, perrieres, & celles d’ardoise ardoisieres, & quelquefois perrieres comme en Anjou. Le mot carriere vient selon, M. Ménage, du latin quadraria ou quadrataria, fait de quadratus lapis, pierre de taille. Voyez Carrier, Pierre, Marbre, & Ardoise. (P)

Carriere, (terme de Manege) c’est une place renfermée d’une barriere où l’on court la bague. Voyez Barriere.

On s’en sert aussi pour marquer la course même des chevaux, pourvû qu’elle ne soit pas de plus de 200 pas.

Dans les anciens cirques, la carriere étoit l’espace ou les biges ou quadriges, devoient courir à toute bride pour remporter le prix. (P)