L’Encyclopédie/1re édition/CONCEPTION

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
CONCERT  ►

CONCEPTION, s. f. (Logiq.) La conception ou la compréhension, est cette opération de l’entendement par laquelle il lie les idées des choses en les considérant sous certaines faces, en saisit les différentes branches, les rapports, & l’enchaînement.

Elle réunit les sensations & les perceptions qui nous sont fournies par l’exercice actuel des facultés intellectuelles. Mais souvent l’esprit, faute d’avoir ces sensations & ces perceptions bien disposées, faute d’attention & de réflexion, ne saisit pas les rapports des choses sous leur véritable point de vûe ; d’où il arrive qu’il ne les conçoit pas, ou les conçoit mal. Suivant la judicieuse remarque de M. l’abbé de Condillac, une condition essentielle pour bien concevoir, c’est de se représenter toûjours les choses sous les rapports qui leur sont propres. Quand les sujets qu’on présente à l’entendement lui sont familiers, il les conçoit avec promptitude, il en connoît les rapports : il les embrasse tous, pour ainsi dire, en même tems ; & quand il en parle, l’esprit les parcourt avec assez de rapidité pour devancer toûjours la parole, à-peu-près comme l’œil de quelqu’un qui lit haut devance la prononciation.

Il arrive encore que l’ame est quelquefois entraînée de conception en conception par la liaison des idées qui quadrent avec son intérêt présent : alors il se fait un enchaînement successif de proche en proche d’une étendue de compréhension à une autre, de-là encore à une autre, & toûjours par le secours de l’intérêt, qui lui fournit des connoissances selon lesquelles elle se détermine plus ou moins convenablement.

La progression de la conception est plus ou moins étendue, selon le degré de perfection du sensorium commune : plus il est parfait, plus l’ame peut recevoir de perceptions distinctes à la fois. L’étendue & le degré de perfection de la conception, regle l’étendue & la promptitude du bon sens ; elle fournit même souvent le fond & la forme des raisonnemens, sans le secours de la raison : mais quand elle est trop bornée, ou trop irréguliere, elle fait toûjours naître des décisions vicieuses.

Il résulte de ce détail, qu’il est très-important de tâcher de concevoir les choses sous les idées qui leur sont propres, de se rendre la conception familiere par l’attention, & de l’étendre par l’exercice : elle ne fait pas le génie, mais elle y contribue quand elle agit promptement ; & lorsqu’elle est active, elle donne l’industrie, mere de l’invention, si nécessaire dans les Arts, & si profitable à certains peuples. Art. de M. le Chevalier de Jaucourt.

Conception, (Med. Physcol.) voyez Génération & Grossesse.

Conception immaculée, (Théol.) Voyez Immaculée Conception.

Conception, (la) Géog. mod. ville de l’Amérique méridionale dans le Chili, avec un bon port, sur la mer du Sud. Long. 304d 27′ 30″; lat. mérid. 36d 42′.

Conception, (la) Géog. mod. ville de l’Amérique septentrionale dans la nouvelle Espagne, dans l’audience de Guatimala.

Conception, (Géog. mod.) ville de l’Amérique méridionale dans le Paraguai, à l’endroit où la riviere des Limaçons se jette dans celle de la Plata.