L’Encyclopédie/1re édition/CONTIGU

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CONTIGU, PROCHE, syn. (Gramm.) Ces mots désignent en général le voisinage ; mais le premier s’applique principalement au voisinage d’objets considérables, & désigne de plus un voisinage immédiat : ces deux terres sont contiguës ; ces deux arbres sont proches l’un de l’autre. (O)

Contigu, adj. (Phys.) terme relatif, s’entend des choses placées si près l’une de l’autre, que leurs surfaces se joignent ou se touchent. On dit que les parties d’un corps sont contiguës, lorsqu’elles sont simplement placées les unes auprès des autres, & qu’il ne faut aucun effort pour les séparer. On dit qu’elles sont continues, lorsqu’elles sont jointes ensemble. Les parties des corps durs sont continues ; celles des fluides sont contiguës. Voyez l’article Congrégation. (O)

Contigu, en Géométrie, deux espaces ou solides sont dit contigus, lorsqu’ils sont placés immédiatement l’un auprès de l’autre.

Les angles contigus, en Géométrie, sont ceux qui ont un côté commun : on les appelle autrement angles adjacens, par opposition à ceux qu’on appelle opposés au sommet, qui sont produits par la continuation des côtés des angles au-delà de leur sommet. Voyez Angle & Adjacent. (O)