L’Encyclopédie/1re édition/CORRECTEUR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  CORRECT
CORRECTIF  ►

* CORRECTEUR, s. m. (Gramm.) celui qui corrige. Corriger a deux acceptions ; c’est, ou infliger une peine pour une faute commise, ou changer de mal en bien la disposition habituelle & vicieuse du cœur & de l’esprit, par quelque voie que ce puisse être.

Correcteurs des Comptes, (Jurisp.) Voyez sous le mot Comptes, à l’article Chambre des Comptes, § Correcteur des comptes.

* Correcteur d’Imprimerie, est celui qui lit les épreuves, pour marquer à la marge, avec différens signes usités dans l’Imprimerie, les fautes que le compositeur a faites dans l’arrangement des caracteres. Le correcteur doit être attentif à placer ses corrections par ordre, &, autant qu’il le peut, à côté de la ligne où elles doivent être placées. Voy. Epreuve. Rien n’est si rare qu’un bon correcteur : il faut qu’il connoisse très-bien la langue au moins dans laquelle l’ouvrage est composé ; ce que le bon sens suggere dans une matiere, quelle qu’elle soit ; qu’il sache se méfier de ses lumieres ; qu’il entende très-bien l’ortographe & la ponctuation, &c.