L’Encyclopédie/1re édition/CROC

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  CROATIE
CROCANTES  ►

CROC, s. m. (Ustensile de ménage.) fer recourbé qui a une ou plusieurs pointes crochues, auxquelles on suspend de la viande de boucherie, de la volaille, &c. Ce terme a d’autres acceptions. V. les art. suiv.

Croc de Candelette, (Mar.) c’est un grand croc de fer avec lequel on prend l’ancre qui est tirée de l’eau, pour la remettre en sa place.

Crocs de palans ; ce sont deux crocs de fer qui sont mis à chaque bout d’une corde fort courte que l’on met au bout du palan, lorsqu’on a quelque chose à embarquer.

Crocs de palans de canon ; ce sont aussi des crocs de fer mis à chaque bout de ces palans : leur usage est de croquer à l’erse de l’affût, ou à un autre croc qui est à chaque côté du sabord.

Crocs de palanquin ; ce sont de petits crocs de fer qui servent à la manœuvre dont ils portent le nom. (Z)

Croc, terme de Riviere, perche de batelier ; elle a de longueur neuf ou dix pieds, & a au bout qui touche jusqu’au fond de l’eau, une pointe de fer avec un crochet. La pointe, en s’enfonçant dans l’eau, fixe le croc, & donne lieu au batelier d’employer toute sa force pour faire avancer le bateau. Le crochet sert à saisir les objets solides qui se trouvent sur la route du bateau le long de la rive, & à aider le batelier à avancer. Voyez Rame.

Crocs ou Crochets, (Maréchallerie.) On appelle ainsi quatre dents rondes & pointues qui croissent entre les dents de devant & les dents mâchelieres, plus près des dents de devant ; & cela au bout de trois ou quatre ans, sans qu’aucune dent de lait soit venue auparavant au même endroit. Presque tous les chevaux ont des crochets, mais il est assez rare d’en trouver aux jumens. Quelques-uns disent écaillons, mais ce terme est hors d’usage. Pousser des crochets se dit d’un cheval à qui les crochets commencent à paroître. (V)

* Croc, (Salines.) pieces de fer de deux piés & demi de longueur ou environ, recourbées par leurs extrémités, de maniere à entrer dans la sappe qui leur sert d’anneau ; elles sont terminées en demi-cercle. La pointe du haut, longue de cinq pouces ou environ, en est seulement abattue, & tient à de grosses pieces de bois de sapin appellées bourbons. Voyez les art. Bourbons & Salines.