L’Encyclopédie/1re édition/CUITE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  CUISSON
CUIVRE  ►

CUITE, s. m. terme de Boulanger, Pâtissier, & autres ouvriers qui se servent de four ou de fourneau ; c’est la quantité d’ouvrage qu’on a mise & retirée du four à chaque fois.

Cuite, s. f. (Pharmac.) opération dans laquelle on réduit par le moyen du feu différentes préparations à certains degrés de consistance déterminés dans l’art. C’est ainsi qu’on dit cuite d’un syrop, cuite de tablettes, cuite d’emplâtres, cuite de sel, cuite de salpetre, cuite de fayence, &c. Voyez Sirop, Tablettes, Emplatres, Sel, Salpetre. (b)

Cuite, en terme de Raffinerie de sucre ; c’est proprement la clairée ou le syrop cuit, & prêt à être mis dans les formes. On appelle encore cuite la quantité de sucre cuit qu’on tire de la chaudiere après la preuve prise. C’est en ce sens qu’on dit, la premiere, la seconde, &c. cuite. Voyez Cuire.