L’Encyclopédie/1re édition/DÉCIMATEUR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  DÉCIMAL

DÉCIMATEUR, s. m. (Jurispr.) est différent du dixmeur. Le premier est celui qui a droit de percevoir une dixme soit ecclésiastique ou inféodée ; au lieu que le dixmeur est celui qui leve la dixme pour un autre.

On appelle gros-décimateurs, ceux qui ont les grosses dixmes, les curés n’ayant ce cas que les menues & vertes dixmes, & les novales.

Décimateur ecclésiastique, est un ecclésiastique qui à cause de son bénéfice a droit de dixme.

Décimateur laïc, est un seigneur direct qui tient en fief d’un autre seigneur des dixmes inféodées.

Les gros-décimateurs sont tenus à cause des dixmes à plusieurs charges ; savoir, de faire les réparations du chœur & cancel, & de fournir les ornemens & livres nécessaires.

Ils sont aussi obligés de fournir la portion congrue au curé & à son vicaire, si mieux ils n’aiment abandonner tout ce qu’ils possedent des dixmes.

Quand il y a plusieurs gros-décimateurs, ils contribuent aux charges chacun à proportion de leur part dans les dixmes. Voyez les mém. du clergé, cinquieme édition, tome III. part. III. tit : 5. L’art. 21. de l’édit de 1693 ; le Prestre, cent. I. ch. xxj. & ci-après au mot Dixme. (A)