L’Encyclopédie/1re édition/DECOUPER

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  DECOUPÉ
DECOUPEUR  ►

DECOUPER, en termes de Blondier, c’est l’action de diviser à la main les centaines qui composent une écale, en tournant la matiere autour de deux tournettes. Voyez cette opération décrite plus au long à l’article Blonde.

Découper, en terme de Boutonnier ; c’est l’action de retrancher d’un cerceau tout ce qui est superflu au dessein qu’on veut lui faire prendre. On a pour cela des emportes-piece gravés en creux de ces desseins, semblables à ceux du fleuriste artificiel ; on place le cerceau battu sur un billot, ou quelque chose de cette nature, & on frappe sur la tête de l’emporte-piece qui couvre le cerceau entierement, & par-là celui-ci se trouve découpé d’un seul coup.

Découper, en terme de Découpeur ; c’est former divers desseins dans une piece d’étoffe avec des fers faits à cet effet.

Découper, (Jardin.) On dit d’un parterre où l’on veut élever des fleurs, qu’il faut le découper en différentes pieces. (K)