L’Encyclopédie/1re édition/DIARTHROSE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  DIARRHODON
DIASCHISMA  ►

DIARTHROSE, s. f. terme d’Anatomie, espece d’articulation ou d’assemblage des os, un peu relâchée, & dans lesquelles les pieces articulées sont mobiles. Voyez Articulation. Ce mot vient de διὰ, par, & ἄρθρον, jointure, assemblage.

Elle est opposée à la synarthrose, dans laquelle l’articulation est si étroite qu’il n’y a point de mouvement. Voyez Synarthrose.

La diarthrose ou articulation mobile est ou manifeste avec grand mouvement, ou obscure avec petit mouvement : l’une & l’autre est encore de trois sortes : 1°. quand la tête de l’os est grosse & longue, & la cavité qui la reçoit profonde, on l’appelle énarthrose, comme celle de la cuisse avec la hanche : 2°. quand la tête de l’os est plate, & qu’elle est reçue dans une cavité superficielle, on l’appelle arthrodie, comme celle de la mâchoire avec l’os des tempes : 3°. quand deux os se reçoivent réciproquement & sont mobiles l’un dans l’autre, on l’appelle ginglyme, comme l’os du coude qui est reçu par celui du bras, en même tems que ce dernier est reçu dans celui du coude. Voyez Enarthrose, Ginglyme, &c.

Diarthrose synarthrodiale, que l’on appelle aussi amphiarthrose, est une espece d’articulation neutre ou douteuse ; elle n’est pas tout-à-fait diarthrose, parce qu’elle n’a pas un mouvement manifeste ; ni tout-à-fait synarthrose, parce qu’elle n’est pas tout-à-fait immobile ; telle est l’articulation des côtes, des vertebres. Voyez Vertebre. (L)