L’Encyclopédie/1re édition/FRELON

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  FRÊLE
FRELUQUET  ►

FRELON, crabro, s. m. (Hist. nat. Zoolog.) insecte du genre des guêpes, plus grand que celles qui se trouvent dans ce pays, & plus à craindre par sa piquûre ; dans les tems chauds, elle est très-vive & très pénétrante, mais dans les jours frais elle a peu d’effet. Les gâteaux des frelons ne different de ceux des guêpes soûterreines, qu’en ce que les liens qui les attachent les uns aux autres sont plus hauts, plus massifs, & encore moins réguliers ; celui du milieu est beaucoup plus gros que les autres. Tous ces liens, les gâteaux, & l’enveloppe qui les renferme, sont de la même matiere, qui est une sorte de papier, couleur de feuille morte, plus épais & plus cassant que celui des guêpes soûterreines. Aussi les frelons ne prennent pas pour le former, les fibres entieres du bois, comme ces guêpes, mais ils les réduisent en poussiere, qu’ils lient par le moyen d’une liqueur qui vient de leur estomac. On trouve des nids de frelons dans des trous de vieux murs, contre les solives des greniers, & dans des lieux peu fréquentés & abrités : car la matiere dont ils sont composés, ne resisteroit ni à la pluie ni au vent. La plupart de ces insectes se nichent dans des trous d’arbres creux ; ils percent l’arbre pour former l’entrée de leur nid : ils vivent d’insectes, & même de guêpes ; ils en détruiroient beaucoup, parce qu’ils sont plus grands & plus forts, si leur vol étoit moins pesant, & s’ils ne faisoient en volant un bruit qui les met en fuite. Les frelons ressemblent aux autres guêpes par la maniere de vivre & de se reproduire. Mém. pour servir à l’hist. des insectes, tome VI. pag. 215. & abrégé de l’hist. des insect. tome II. p. 84. Voyez Guêpe, Guêpier, & Insecte. (I)