L’Encyclopédie/1re édition/GÉRONTE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

GÉRONTE, (Hist. anc.) membre du sénat de Lacédémone. Le sénat de Sparte se nommoit Gerusia, & étoit composé de vingt-huit sénateurs qu’ils appelloient gérontes. Lycurgue créa vingt-huit gérontes ; ils ne pouvoient être reçûs dans ce corps qu’à l’âge de soixante ans, & qu’ils n’eussent donné toute leur vie des preuves insignes de leur probité. Isocrate compare leur prudence, leur gravité, & leurs fonctions, à celles des Aréopagistes. Voyez Aréopage. Platon dit qu’ils étoient les moderateurs de l’autorité royale ; mais Polybe définit leur pouvoir en trois mots, quand il dit, per ipsos, & cum ipsis, omnia administrari. (D. J.)