L’Encyclopédie/1re édition/HELIOCENTRIQUE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 102).
◄  HELINGUE

HELIOCENTRIQUE, adj. (Astron.) épithete que les Astronomes donnent au lieu d’une planete vûe du soleil, c’est-à-dire au lieu où paroîtroit la planete, si notre œil étoit dans le centre du soleil ; ou ce qui revient au même, le lieu héliocentrique est le point de l’écliptique auquel nous rapporterions une planete si nous étions placés au centre du soleil. Voyez Lieu.

Ce mot est composé de ἥλιος, soleil ; & de κέντρον, centre.

C’est pourquoi le lieu héliocentrique n’est autre chose que la longitude d’une planete vûe par un œil placé dans le soleil.

La latitude héliocentrique d’une planete est l’angle que la ligne menée par le centre du soleil, & le centre de la planete fait avec le plan de l’écliptique. Voyez Latitude.

Voici comme l’on détermine cette latitude.

Si le cercle KLM (Pl. Astron. fig. 62. n°. 2.) représente l’orbite de la terre autour du soleil, & qu’un cercle ANBn, représentant l’orbite de la planete, soit placé de maniere qu’il soit incliné sur le plan de l’autre ; quand la planete se trouve en N, ou en n, lesquels points sont appellés les nœuds, la planete paroîtra dans l’écliptique, & par conséquent elle n’aura aucune latitude. Si elle s’avance vers P, alors étant vûe du soleil R, elle paroîtra décliner de l’écliptique, & avoir de la latitude, & l’inclinaison de la ligne RP sur le plan de l’écliptique, s’appellera latitude héliocentrique, & sa mesure sera l’angle PRq, la ligne Pq étant perpendiculaire au plan de l’écliptique.

La latitude héliocentrique ira toûjours en augmentant jusqu’à ce que la planete arrive au point A, qu’on appelle limite, & qui est à 90 degrés des nœuds. Voyez Limite. Et depuis ce point A, elle ira en diminuant jusqu’à ce que la planete arrive au point N. Ensuite elle augmentera jusqu’à ce que la planete arrive au point B opposé au point A. Enfin, elle diminuera de nouveau jusqu’à ce que la planete arrive au point n, &c. Chambers. (O)