L’Encyclopédie/1re édition/HUMERUS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 349).
◄  HUMERAL
HUMEUR  ►

HUMERUS, terme d’Anatomie, c’est le plus élevé des os du bras. Il s’étend depuis l’omoplate jusqu’au coude. Voyez nos Planches d’Anatomie. Voyez aussi Bras, Omoplate, &c.

L’humerus est un gros os long, rond & creux dans toute sa longueur, d’une substance dure & compacte, & rempli de moëlle.

A son extrémité supérieure est une grosse tête ronde, couverte d’un cartillage fort lisse, articulée avec la cavité clinoïde de l’omoplate par exarthrose. Elle est un peu inclinée en-dedans ; on remarque au-dessous un petit col, & à sa partie antérieure deux tubérosités ; une grande externe sur laquelle on voit trois facettes en empreintes musculaires, une petite interne ; entre ces deux tubérosités une sinuosité pour le passage de la longue tête du biceps, & immédiatement au-dessous de ces tubérosités, des lignes saillantes qui bordent la sinuosité ; celle de la grosse tubérosité aboutit à deux inégalités de la partie moyenne & antérieure de cet os ; celle de la petite tubérosité va aboutir au condyle interne. Comme cette tête est beaucoup plus grande que la cavité qui la reçoit, la partie restante est fortement embrassée par un ligament dont un des bords est attaché à la levre de la cavité cartilagineuse de l’omoplate, & l’autre tient à la partie inférieure de la tête de cet os, ce qui les unit fortement ensemble, sans empêcher pour cela que son mouvement ne soit le plus libre de toutes les articulations du corps ; ce qui le rend sujet aux dislocations. Voyez Omoplate.

A l’extrémité inférieure de l’humerus sont deux apophyses couvertes chacune d’un cartillage. L’extérieur & la plus petite reçoit l’extrémité du rayon, & l’interne la tête de l’os du coude. Voyez Rayon & Cubitus.

A côté de chaque apophyse est une petite éminence où s’attachent les ligamens & les muscles qui font mouvoir le poignet & les doigts ; la plus saillante est nommée condyle interne, l’autre condyle externe. Voyez Carpe, Main & Condyle.

On découvre aussi dans cet os trois sinus, l’un sur la surface antérieure de la grande apophyse, qui reçoit l’apophyse coronoïde du cubitus ; l’autre sur la partie postérieure qui reçoit l’olécrane, & le troisieme, qui est de figure sémi-lunaire, & situé entre les deux apophyses, correspond à l’éminence que l’on remarque au milieu de la sinuosité du cubitus. Voyez Cubitus.