L’Encyclopédie/1re édition/INCIDENCE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 646-647).
INCIDENT  ►

INCIDENCE, s. f. en Méchanique exprime la direction suivant laquelle un corps en frappe un autre.

On appelle ordinairement en Optique, angle d’incidence l’angle compris entre un rayon incident sur un plan, & la perpendiculaire tirée sur le plan au point d’incidence.

Par exemple, si l’on suppose que AB (Pl. optiq. fig. 26.) soit un rayon incident qui parte du point rayonnant A & tombe sur le point d’incidence B, & HB une perpendiculaire sur DE au point d’incidence, l’angle ABH compris entre AB & HB sera l’angle d’incidence.

Quelques auteurs appellent angle d’incidence le complément de ce dernier angle ; ainsi supposant que AB soit un rayon incident, & HB une perpendiculaire, comme ci-devant ; l’angle ABD compris entre le rayon & le plan réfléchissant ou rompant DE est appellé par ces auteurs l’angle d’incidence ; mais la premiere dénomination est la plus usitée, sur-tout dans la Dioptrique.

Il est démontré en Optique 1°. que l’angle d’incidence ABH (Fig. 26.) est toujours égal à l’angle de réflexion HBC, ou l’angle ABD à l’angle CBE. Voyez Reflexion.

2°. Que les sinus des angles d’incidence & de réfraction sont toujours l’un à l’autre en raison constante.

3°. Que dans le passage des rayons de l’air dans le verre, le sinus de l’angle d’incidence est au sinus de l’angle de réfraction comme 300 à 193, ou à peu-près comme 14 à 9 ; au contraire, que du verre dans l’air, le sinus de l’angle d’incidence est à celui de l’angle de réfraction comme 195 à 300, ou comme 9 à 14.

Il est vrai que M. Neuton ayant démontré que les rayons de lumiere ne sont pas tous également réfrangibles, on ne peut fixer au juste le rapport qu’il y a entre les sinus des angles de réfraction & d’incidence ; mais on a indiqué ci-dessus la proportion la plus approchante, c’est-à-dire celle qui convient aux rayons de refrangibilité moyenne. Voyez Lumiere, Couleur, Refrangibilité.

Cathere d’incidence. Voy. & Réflexion.

Ligne d’incidence dans la Catoptrique, est une ligne droite, comme AB (Pl. optiq. fig. 26.), par laquelle la lumiere vient du point rayonnant A au point B de la surface d’un miroir. On l’appelle aussi rayon incident. Voyez Rayon.

Ligne d’incidence dans la Dioptrique est une ligne droite, comme AB (fig. 56.), par laquelle la lumiere vient sans réfraction dans le même milieu du point rayonnant à la surface du corps rompant HKLI.

Point d’incidence est le point B sur lequel tombe le rayon A B. fig 26.

Axe d’incidence est le perpendiculaire BH tiré du point d’incidence B sur la surface réfléchissante ou rompante. Chambers. (O)