L’Encyclopédie/1re édition/LARDER

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  LARD
LARDOIRE  ►

LARDER, v. act. (Cuisine.) c’est avec l’instrument pointu appellé lardoire, piquer une viande de lardons, ou la couvrir entierement de petits morceaux de lard coupés en long. On dit piquer. Voyez Piquer, & une piece piquée.

Larder les bonnetes, (Marine.) Voyez Bonnetes.

Larder un cheval de coups d’éperon, (Maréch.) c’est lui donner tant de coups d’éperon, que les plaies y paroissent.

Larder, (Rubanerie, Soierie, &c.) se dit lorsque la navette au lieu de passer franchement dans la levée du pas, passe à-travers quelque portion de la chaîne levée ou baissée ; ce qui seroit un défaut sensible dans l’ouvrage si l’on n’y remédioit, ce qui se fait ainsi : l’ouvrier s’appercevant que sa navette a lardé, ouvre le même pas où cet accident est arrivé, & contraignant sa trame avec ses deux mains en la levant en-haut si la navette a lardé en-bas, ou en baissant si la navette a lardé en-haut ; il repasse sa navette à-travers cette partie de chaîne que la trame ainsi tendue fait hausser ou baisser, & le mal est réparé.