L’Encyclopédie/1re édition/MARILAND

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  MARIGOT
MARINADE  ►

MARILAND, (Géog.) province de l’Amérique septentrionale, bornée au sud par la Virginie, E. par l’Océan Atlantique, N. par la nouvelle Angleterre & la nouvelle Yorck, O. par la riviere de Patowmeck.

Le golphe de Chosepeak qui est navigable 70 lieues, & par où les vaisseaux entrent en Virginie & Mariland, traversent cette derniere province par le milieu, le terroir en est très-fertile, on y cultive beaucoup de tabac qui est d’un grand débit en Europe. On y trouve les mêmes animaux, oiseaux, poissons, fruits, plantes, racines & gommes, qu’en Virginie.

Les naturels du pays ont le teint basané, les cheveux noirs, plats & pendans. Ils sont partagés en tribus, indépendantes les unes des autres. Ce que les Anglois possedent est divisé en dix cantons, & comme ils ont accordé la liberté de religion à tous les chrétiens qui voudroient s’aller établir à Mariland, ils ont fait en peu de tems de nombreuses recrues, & des commencemens de villes avantageusement situées pour le commerce. On nomme Sainte-Marie, le lieu le plus considérable & la résidence du gouverneur.

Mariland est situé, entre le 37e degré 50 minutes & le 40 de lat. septentrionale. Les chaleurs y sont modérées, tant par les vents, que par les pluies, & l’hiver y est peu durable. (D. J.)

Marin, sel. Voyez Marin, acide. (Chimie.) Voyez Sel marin.

Marin, acide, (Chimie.) Voyez à l’article Sel marin.

Marin, adj, (Marine) se dit d’un homme qui va sur mer, & qui est attaché au service de la marine.

Marins, corps, (Hist. nat. Minéralogie) nom que l’on donne dans l’histoire naturelle aux coquilles, coraux ou lithophytes, aux poissons, &c. que l’on trouve enfouis & pétrifiés dans le sein de la terre. Voyez l’article Fossiles.