L’Encyclopédie/1re édition/ONDULATION

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  ONDOYANT

ONDULATION, s. f. en Physique ; est une sorte de mouvement oscillatoire ou de vibration, que l’on observe dans un liquide, & qui le fait alternativement hausser & baisser comme les vagues de la mer. C’est ce que M. Newton & plusieurs autres après lui, ont appellé onde. Voyez Onde.

Si le liquide est uni & en repos, le mouvement d’ondulation se multiplie par des cercles concentriques, comme on peut le remarquer en jettant une pierre ou quelqu’autre corps, sur la surface d’une eau tranquille, ou même en touchant légérement avec le doigt ou autrement la surface de l’eau.

La cause de ces ondulations circulaires, c’est qu’en touchant la surface du liquide, on produit une dépression à l’endroit du contact. Par cette dépression les parties subjacentes sont poussées successivement hors de leur place, & les parties voisines sont poussées en-haut, ensuite de quoi elles retombent ; & de cette maniere les différentes parties du liquide s’élevent & s’abaissent alternativement en cercle.

Lorsqu’on jette une pierre dans l’eau avec violence, ces sortes d’ondulations ou de vibrations réciproques sont très visibles : car alors le liquide s’élevant plus haut autour de l’endroit de l’immersion, à cause de l’impulsion violente qu’il a soufferte, & retombant ensuite, met en mouvement les parties voisines, qui par ce moyen s’élevent de même autour de l’endroit où est tombée la pierre, comme au-tour d’un centre, & forment le premier cercle ondulatoire, lequel retombant ensuite, donne une impulsion au fluide voisin, mais plus éloignée du centre. Ce fluide s’éleve pareillement en cercle, & ainsi successivement il se produit des cercles toujours plus grands. Voyez un plus grand détail à l’article Onde.

Ondulation, se dit aussi d’un certain mouvement par lequel les parties de l’air sont agitées de la même maniere que les vagues de la mer. C’est ce qu’on croit qui arrive, quand on frappe une corde d’un instrument de Musique. Voyez Corde.

On croit aussi que le mouvement ondulatoire de l’air est la cause du son. Voyez Son.

Quelques auteurs aiment mieux appeller ce mouvement du nom de vibration, que de celui d’ondulation. Voyez Vibration.

M. Huyghens, dans son traité de la lumiere, imprimé en 1690, & qui est le dernier ouvrage que ce grand géometre ait donné au public, imagine que la lumiere se propage par des especes d’ondulations semblables à celles qui se forment sur la surface de l’eau : une des plus grandes difficultés qu’on puisse faire contre ce système, est tirée de la nature des ondulations même, qui se répandent en tout sens, au lieu que la lumiere se propage suivant des lignes droites. Voyez Lumiere. Chambers. (O)

Ondulation, terme de Chirurgie, se dit du mouvement d’un fluide épanché dans une cavité. Quelques auteurs confondent l’ondulation & la fluctuation, & regardent ces termes comme synonymes. Il paroîtroit plus d’exactitude à distinguer leur signification, & appeller fluctuation le mouvement qu’on imprime à une colomne du fluide épanché, voyez Fluctuation ; & entendre par ondulation, le sentiment que le malade a du mouvement de la liqueur qui flotte dans une cavité. Ainsi le sentiment d’ondulation est un signe de l’hydropisie de poitrine, quoiqu’elle ne se puisse manifester par la fluctuation. (Y)