L’Encyclopédie/1re édition/PERDU

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  PERDRIX
PERDUELLIO  ►

PERDU, voyez l’article Perdre. On dit en Peinture que les contours des objets représentés dans un tableau sont perdus, lorsqu’ils ne se détachent pas de leur fond.

Perdu, Bois, (Comm. de bois.) faire flotter du bois à bois perdu, veut dire le jetter dans de petites civieres qui ne peuvent porter ni train, ni bateau, pour le rassembler à leurs embouchures dans de plus grandes, & en former des trains, ou en charger des bateaux.

Lorsqu’il y a plusieurs marchands qui jettent leurs bois à bois perdu dans le même tems & dans le même ruisseau, ils ont coutume de marquer chacun le leur à la tête de chaque buche, avec un marteau de fer gravé des premieres lettres de leur nom, ou de quelqu’autre figure à leur volonté, afin de les démêler quand on les tire à bord. Ils ont aussi à communs frais, des personnes qui parcourent les rives de ces petites rivieres des deux côtés, & qui avec de longues perches armées d’un croc de fer, remettent à flot les bois qui donnent à la rive & qui s’y arrêtent. (D. J.)