L’Encyclopédie/1re édition/RÉACTION

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  RÉACAPTE
RÉADING  ►

RÉACTION, s. f. terme de Physique, est l’action d’un corps sur un autre, dont il éprouve l’action. Voyez Action.

Les Péripatéticiens définissent la réaction, l’impression que fait un corps sur celui qui l’a affecté, impression qu’il exerce sur la partie même de l’agent qui l’a affecté, & dans le tems que l’agent l’affecte ; comme fait l’eau jettée sur du feu, qui en même tems qu’elle s’y échauffe, éteint le feu.

C’étoit un axiome dans les écoles, qu’il n’y a point d’action sans réaction ; ce que les Scholastiques expriment par ces termes : omne agens, agendo repatitur.

Mais on ignoroit que la réaction est toujours égale à l’action. C’est M. Newton qui a fait le premier cette remarque, & qui nous a appris que les actions de deux corps qui se heurtent l’un l’autre, sent exactement égales, mais s’exercent en sens contraires ; ou, ce qui est la même chose, que l’action & la réaction de deux corps l’un sur l’autre, produisent des changemens égaux sur tous les deux ; & que ces changemens sont dirigés en sens contraires.

Ainsi quelque corps que ce soit qui en presse ou en attire un autre, en est également pressé ou attiré. Voyez Lois de la nature, au mot Nature.

Si un corps mu, venant à en choquer un autre, change son mouvement en quelque direction que ce soit, le mouvement du premier s’est aussi altéré en sens contraire ; & cela en conséquence de la réaction du second corps, & de l’égalité des deux impressions réciproques.

Ces actions produisent des changemens égaux, non pas à la vérité dans les vîtesses, mais dans les mouvemens des deux corps, c’est-à-dire dans les produits de leurs masses par leurs vîtesses. Voyez Percussion, &c. Chambers. (O)