L’Encyclopédie/1re édition/SÉRAPHIQUE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SÉRAPHIQUE, adj. ce qui appartient aux séraphins, ou ce qui les imite. Boyle a composé un traité de l’amour séraphique, c’est-à-dire de l’amour de Dieu. On donne dans les écoles le titre de docteur séraphique à S. Bonaventure, à cause de sa ferveur & de son extrème piété.

S. François d’Assise est appellé le pere séraphique, en mémoire ou en honneur d’une vision qu’il eut sur le mont Alverne, où, après un jeûne de quarante jours & d’autres grandes austérités, étant en extase, il vit un séraphin qui descendit rapidement du ciel sur lui, & lui imprima aux mains, aux piés & au côté des stigmates qui représentoient les plaies que les cloux & la lance firent au corps de Jesus-Christ lorsqu’on le crucifia. Voyez Stigmates.