L’Encyclopédie/1re édition/SENSORIUM

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SENSITIVE
SENSOULTE  ►

SENSORIUM, s. m. le siége du sens commun. C’est cet endroit ou cette partie où l’on suppose que l’ame sensible réside le plus immédiatement. Voyez Ame & Sens.

On suppose que le siége du sens commun doit être cette partie du cerveau où les nerfs de tous les organes du sentiment viennent aboutir. On tombe d’accord généralement que c’est vers le commencement de la moëlle alongée. Descartes prétend que ce siége est dans le conarion ou glande pinéale. Voyez Conarion.

M. Newton représente le sensorium des animaux comme une place à laquelle viennent se rendre les especes sensibles des choses, apportées par les nerfs & le cerveau, afin que l’ame les puisse appercevoir par leur présence immédiate. Les organes du sentiment ne sont pas capables de faire appercevoir à l’ame les especes des choses dans son sensorium ; ils ne peuvent servir qu’à les y apporter. Voyez Sens & Organe.

Ce grand homme regarde l’univers comme le sensorium de la divinité. Voyez Dieu, Univers, Nature, &c.