L’Encyclopédie/1re édition/SERTIR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SERTE, le
SERTISSURE  ►

SERTIR, en terme de Metteur-en-œuvre, est rabattre sur les pierres un rebord qu’on a fait à l’extrémité d’une piece pour les y retenir. Ces rebords, appellés sertissures, s’arrêtent d’abord avec une échope à arrêter, pour empêcher la pierre de chanceler sur sa portée, puis se resserrent & s’appliquent plus étroitement sur elle avec le poinçon à sertir, & le marteau à sertir. Voyez Marteau a sertir, Arrêter & Échope a arrêter.

Cette opération a deux avantages, de retenir la pierre sans qu’elle puisse s’échaper, & de fermer toute entrée aux choses qui pourroient nuire à la pierre, soit en ternissant son éclat, soit autrement. Lorsqu’une piece est bien sertie, l’humidité même ne doit point y pénétrer.