L’Encyclopédie/1re édition/SOUFFLEUR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  SOUFFLET
SOUFFLURE  ►

SOUFFLEUR, s. m. (Gram.) celui qui souffle. Voyez les articles Souffler, & suiv.

Souffleur, Voyez Mular.

Souffleur, s. m. (Belles-lettres.) homme de théâtre, qui est ordinairement placé dans une des coulisses, & à portée des acteurs, pour suivre fort attentivement, sur le papier, ce que les acteurs ont à dire, & le leur suggérer si la mémoire vient à leur manquer.

Souffleur, s. m. (Alchimie) chercheur de pierre philosophale. Voyez Philosophie hermétique, Pierre philosophale.

Souffleur, (Maréchal) on appelle ainsi certains chevaux, qui sans être poussifs, soufflent prodigieusement, sur-tout dans les chaleurs ; ce qui ne peut venir que d’un défaut de conformation à l’entrée du conduit de la respiration, ou de quelque excroissance de chair à l’entrée extérieure des naseaux.